[Restructuration du parti au pouvoir] Anne Ouloto à Koumassi explique le bien-fondé du processus aux militants de Koumassi

[Restructuration du parti au pouvoir] Anne Ouloto à Koumassi explique le bien-fondé du processus aux militants de Koumassi

Abidjan, 11-05-2022 (Crocinfos.net) Dans le cadre de restructuration en cours du parti, le directoire du RHDP initie dans la période du 7 au 15 mai des missions sur toute l’étendue du territoire national. Le lancement de la mission de Koumassi s’est fait le samedi 7 mai 2022, au QG Mah Diallo, en présence du ministre-maire du Koumassi, Cissé Bacongo qui a traduit l’engagement des militants sortis nombreux et dont la vision épouse celle du chef de l’Etat d’être « toujours premiers » à accompagner le processus auquel ils adhèrent entièrement.

La cheffe de mission, la ministre de la Fonction publique Anne Ouloto, a indiqué qu’elle était là avec quatre chefs de délégation qui iront dans les quatre départements politiques de la commune pour rencontrer les militants. Elle explique que c’est un moment extrêmement important de la vie du parti qui est actuellement en pleine restructuration et qui entrevoit la redynamisation de ses structures de base. Et ce, afin de permettre au RHDP de demeurer au pouvoir, de conserver le pouvoir et d’aller au-delà de tous les postes que nous avons pu obtenir dans le cadre des élections locales qui auront lieu en 2023 et en 2025 naturellement, afin de maintenir le cap de cette Côte d’Ivoire au travail, cette Côte d’Ivoire en paix, cette Côte d’Ivoire solidaire.

« Le RHDP doit tout mettre en œuvre pour être plus fort qu’hier afin de tout rafler. Nous devons prendre toutes les mairies, les conseils régionaux, remporter la présidentielle de 2025 et les législatives qui suivront », a soutenu Anne Ouloto.

« Il faut être résilient, et notre parti crée les conditions de sa résilience pour aller au-delà de 2025, afin de continuer de rassurer les Ivoiriens, qui sont heureux de vivre dans la paix, de voir la transformation que connait le pays partout, y compris à Koumassi », a-t-elle ajouté. Mais, la ministre reconnait pour arriver à ce résultat, il faut « un parti fort et des militants plus vigoureux ». C’est pour engager les mutations nécessaires en vue de permettre au parti d’être plus attrayant et compétitif que la restructuration est engagée par le directoire du parti, qui a au préalable fait un diagnostic et réaliser un audit de sa structure. « Nous devons aboutir à un corps multivitaminé renforcé », a imagé la cheffe de mission du RHDP à Koumassi. Elle affirme que les opposants qui espèrent prendre le pouvoir en 2025 vont de mauvais rêves.

La ministre Anne Ouloto a dit être là, avec les chefs de délégation, dans le cadre du projet de redynamisation du parti au pouvoir initié par le directoire et porté par le président de la République, Alassane Ouattara pour porter un message fort aux leaders locaux du RHDP à Koumassi, qui est devenue une vitrine pour le parti.

« Koumassi est un espace particulier pour le RHDP qui est vraiment bien implanté à Koumassi, où les différents postes électifs sont tenus par des responsables du RHDP de façon exceptionnelle et exemplaire. La commune de Koumassi est aujourd’hui transformée, l’esprit des populations a positivement évoluée ; le RHDP doit maintenir le cap, conserver son avance sur Koumassi », a déclaré la ministre qui a souligné l’ambition du parti, de continuer à transformer la commune et au-delà, Abidjan et la Côte d’Ivoire. Comme partout sur l’étendue du territoire national à Koumassi, où le parti peut ainsi s’enorgueillir d’avoir de bons résultats, la ministre Anne Ouloto a expliqué que le parti appréciera s’il faut faire une restructuration en profondeur ou pas.

« La restructuration est un processus qui concerne l’ensemble du parti, sur toute l’étendue du territoire national. Le RHDP, notre parti, a déjà un bilan, a travaillé pendant un certain temps et aujourd’hui, il est temps de reconsidérer notre approche stratégique pour maintenir notre avance. Les autres ne dorment pas même si nous savons qu’ils n’ont rien à proposer à la Côte d’Ivoire », a-t-elle précisé. C’est la raison pour laquelle, en toute responsabilité, le parti se donne les moyens de conserver le pouvoir et servir mieux les Ivoiriens.

« Beaucoup a été fait mais beaucoup reste à faire ! Et la recherche de la paix est un travail au quotidien. Si nous ne maintenons pas le cap, nous pouvons tomber à nouveau dans les travers, dans les activités de violence, dans des activités antidémocratiques, comme on a vu en 2010 », ajoute la cheffe de mission. Anne Ouloto affirme qu’il s’agit pour le RHDP de continuer à pacifier la Côte d’Ivoire, de continuer à transformer la Côte d’Ivoire. « Mais avec un parti fort, un parti davantage à la tâche qui, partout, y compris à Koumassi, saura tenir ce flambeau dans l’intérêt des populations », a insisté la ministre de la Fonction publique, soulignant que Koumassi connaitra également ce projet de restructuration du parti.

La ministre membre du directoire du RHDP a expliqué aux militants que les quatre chefs de délégation iront dans les quatre départements politiques qui composent Koumassi pour entretenir les militants. A savoir Koumassi Sicogi-marché (où la mission sera conduite par Touré Maférima), Koumassi Remblais-EMCCI, Koumassi Prodomo-SOPIM et Koumassi FHB-campement (avec Touré Litsé). La mission doit se dérouler dans chaque département politique en trois ou quatre jours. Après quoi, le rapport sera déposé à la direction du parti au plus tard le 17 mai.

Lepointsur avec Sercom

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )