Alain Lobognon en médiateur entre Soro et Alassane

Alain Lobognon en médiateur entre Soro et Alassane

Abidjan, le 25-06-2021 (crocinfos.net) Après sa libération le mercredi 23 juin 2021, l’ex-ministre de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, Alain Lobognon, par ailleurs ex-député de Fresco s’engage à faire baisser les tensions et mettre fin aux désaccords entre le président Alassane Ouattara et l’ex-président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, dès la semaine prochaine.

Abidjan, le 25-06-2021 (crocinfos.net) Après sa libération le mercredi 23 juin 2021, l’ex-ministre de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs,

Abidjan, le 25-06-2021 (crocinfos.net) Après sa libération le mercredi 23 juin 2021, l’ex-ministre de la Promotion de la Jeunesse, des Sports et des Loisirs, Alain Lobognon, par ailleurs ex-député de Fresco s’engage à faire baisser les tensions et mettre fin aux désaccords entre le président Alassane Ouattara et l’ex-président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, dès la semaine prochaine.

par ailleurs ex-député de Fresco s’engage à faire baisser les tensions et mettre fin aux désaccords entre le président Alassane Ouattara et l’ex-président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, dès la semaine prochaine.

Dans un communiqué signé de son porte-parole, Jean Paul Beugréfoh, ce jour, vendredi 26 juin, Alain Lobognon entend jouer sa partition pour ramener la paix entre le président Alassane Ouattara et l’ex-président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro, en exil a été jugé par contumace pour des faits qui remontent à 2019, et condamné à la prison à vie par un tribunal d’Abidjan. « C’est dans ce cadre que dès la semaine prochaine, il entend résolument s’engager pour faire baisser les tensions et mettre fin aux désaccords entre le chef de l’État – Président de la République, Monsieur Alassane Ouattara et Monsieur Guillaume Soro, ancien Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, son fils », indique le communiqué.

En effet, après 549 jours de détention, Alain Lobognon a recouvré sa liberté au terme d’un long procès marqué par de lourdes peines. Notamment, la condamnation à vie de Guillaume Soro et l’emprisonnement à 20 ans de Koné Kamaraté Souleymane et des militaires affectés à la sécurité rapprochée de l’ancien président du Parlement ivoirien.

Par ailleurs, Alain Lobognon apporte son soutien à tous ses compagnons avec lesquels il a été jugé et tient à remercier tous ceux qui l’ont soutenu tout au long des 18 mois de détention.

En revanche, il note que la fin de ce procès ouvre de nouvelles perspectives dans le but de donner à la paix sociale et politique en Côte d’Ivoire : une chance. Il invite donc, toute la classe politique à la catharsis nationale en vue de garantir aux prochaines générations une Nation forte et engagée vers le développement et la prospérité. « Plus que jamais, la Côte d’Ivoire a besoin de tous ses enfants pour faire face aux grands défis et aux risques qui menacent son harmonie, renchérit-il ajoutant, par ailleurs,  à ce titre, pour une Réconciliation nationale sincère et durable, il invite tous les acteurs politiques à privilégier la voie du dialogue direct afin de régler tous les problèmes qui nous assaillent depuis la mort du Président Félix Houphouët-Boigny ».

Interpellé le 23 décembre 2019 à Abidjan, Alain Lobognon a été écroué pendant 549 jours. À l’issue de son procès le mercredi 23 juin 2021, l’ancien député de Fresco a été condamné à une peine de prison de 17 mois, alors qu’il avait déjà passé 18 mois derrière les barreaux.

Bienvenue R. Kwado

CATEGORIES
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )