[Autonomisation des femmes] André Sia fait don de plus de 2 millions FCFA à 12 groupements féminins

[Autonomisation des femmes] André Sia fait don de plus de 2 millions FCFA à 12 groupements féminins

André Sia, fondateur d'établissements scolaires a remis la somme de remis 200 000 FCFA, à chacune des douze groupements féminins villageois de Podiagouiné, de la sous-préfecture de Sangouiné, dans le cadre de son programme d’autonomisation de la femme rurale, samedi 13 février 2021

Sangouiné, le 14-2-2021 (crocinfos.net) André Sia, fondateur d’établissements scolaires a remis la somme de remis 200 000 FCFA, à chacune des douze groupements féminins villageois de Podiagouiné, de la sous-préfecture de Sangouiné, dans le cadre de son programme d’autonomisation de la femme rurale, samedi 13 février 2021.

André Sia, vice-président du Front populaire ivoirien (FPI) chargé de la région du Tonkpi et fondateur d’établissements accompagne les femmes des coopératives du Tonkpi à exercer des activités génératrices de revenus (AGR). Il vient de remettre officiellement la somme de 2 400 000 FCFA à douze groupements de femmes de Podiagouiné. Par ce geste, il veut aussi permettre à ces femmes de garantir leur statut familiale, qu’elles ont tout le temps revendiqué :« Depuis cinq ans, mon équipe et moi, sommes à la tâche en octroyant entre trois et cinq millions  FCFA à des groupements de femmes en vue de leur permettre de créer des champs de manioc et autres cultures alimentaires. Notre expérience nous a révélé, que le manioc est rentable », a indiqué André Sia .

Il se réjouit du premier groupement ayant reçu son appui, le ‘’Nohadongui’’ de Gbatongouin, qui est en train de finaliser la mise en place d’un micro finance rural. « Les femmes de ‘’Nohadongui’’ sont des expertes de l’Anader (Ndlr : Agence nationale d’appui au développement rural), qui sont sollicitées pour des sensibilisations de proximité dans des villages. Elles ont été les invitées du ministère de l’Agriculture à l’édition du SARA 2020 et elles sont régulièrement sollicitées par d’autres structures qui évoluent dans le domaine agricole, comme le Propacom (Ndlr : Projet d’appui à la production agricole et à la commercialisation extension ouest) », s’est réjoui André Sia.

Les différentes coopératives bénéficiaires ont apprécié le geste et promis d’en faire bon usage.

Simplice Tiagbeu, correspondant dans le Tonkpi

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )