‘’Barthelemy Zouzoua Inabo, je demande très souvent à ton Camarade de s’élever au-dessus des petites contingences’’

‘’Barthelemy Zouzoua Inabo, je demande très souvent à ton Camarade de s’élever au-dessus des petites contingences’’

À Barthelemy Zouzoua Inabo: Je fais un tour rapide à l’intérieur du pays. Dans le Tonkpi. Je pars, l’esprit léger. Je suis toujours heureux quand les Ivoiriens se parlent. Et la reprise du dialogue politique en Côte d’Ivoire, ce jeudi 16 décembre 2021, sous l’égide du Blanc de la Mé, me réjouit au plus haut point…

Abidjan, le 16-12-2021 (crocinfos.net) À Barthelemy Zouzoua Inabo: Je fais un tour rapide à l’intérieur du pays. Dans le Tonkpi. Je pars, l’esprit léger. Je suis toujours heureux quand les Ivoiriens se parlent. Et la reprise du dialogue politique en Côte d’Ivoire, ce jeudi 16 décembre 2021, sous l’égide du Blanc de la Mé, me réjouit au plus haut point…

La date du 16 décembre est symbolique: c’est en principe la journée nationale du pardon et du souvenir en Côte d’Ivoire. Elle a été instituée par ton Camarade le 4 mars 2020. « Le gouvernement ivoirien a décidé d’instituer le 16 décembre de chaque année, comme Journée Nationale du Pardon et du Souvenir en hommage à toutes les victimes des crises survenues en Côte d’Ivoire », avait expliqué celle qui était à l’époque, la Veilleuse de la Cohésion sociale. Devenue aujourd’hui Petromax de l’École.

La première édition de la journée du Pardon et du Souvenir n’a pas eu lieu. Les « Propriétaires terriens » du Rassemblement de ton Camarade s’y étaient opposés. La Côte d’Ivoire sortait d’une élection présidentielle contestée, difficilement digérée, les cœurs n’étaient pas vraiment disposés. Ton Camarade lui-même avait alors tranché: « ce n’est pas le moment ».

N’empêche, sous la responsabilité du prédécesseur du Blanc de la Mé, les partis politiques et les mouvements de la société civile s’étaient retrouvés. Ils s’étaient entendus sur le minimum qui a finalement débouché sur la participation de tous aux législatives le 6 mars 2021.

Le 16 décembre 2021, en principe, journée de retrouvailles des Ivoiriens autour des victimes des crises. Journée de carthasis nationale. À défaut, concertation des hommes et des femmes qui sont souvent, par leurs actes et paroles, à la base des tensions dans le pays.

267048454 5134734026539566 1949953612616944125 n

‘’JPA est sur une mer calme ou presque, depuis son arrivée à la primature’’

JPA est sur une mer calme ou presque, depuis son arrivée à la primature. Son état de grâce se prolonge. Il a une base de travail avec les éléments des précédents rencontres. Il ne peut pas faire moins. Il doit consolider l’apaisement dans le pays. Quelques gestes encore… Libération des militaires encore détenus, dans le cadre de la crise post électorale de 2011, regards croisés sur le retour au pays des Ivoiriens encore à l’extérieur. Notamment le président du COJEP, qui dénonce son état « d’apatride » et piaffe d’impatience de retrouver la terre de ses ancêtres. Cas aussi de « l’enfant égaré de ton Camarade ».

Je le dis et le répète, la Côte d’Ivoire a une chance énorme: malgré les grandes fractures et douleurs, les enfants de ce pays savent se retrouver. Je demande très souvent à ton Camarade de s’élever au-dessus des petites contingences, parce que sa vie même est un témoignage pour tous les politiciens et même pour les citoyens ordinaires. Dieu lui a tout donné et tout montré. Il sait d’où il vient. Il sait où il en est aujourd’hui. À lui maintenant de projeter la Côte d’Ivoire. Je le répète très souvent aussi: celui qui pardonne n’est pas forcément faible. Pour pardonner, il faut être fort!

‘’Je le dis et le répète, la Côte d’Ivoire a une chance énorme: malgré les grandes fractures et douleurs, les enfants de ce pays savent se retrouver. Je demande très souvent à ton Camarade de s’élever au-dessus des petites contingences, parce que sa vie même est un témoignage pour tous les politiciens et même pour les citoyens ordinaires.’’

Comme il faut être fort et ferme pour faire briller de nouveau l’école. Impossible de regarder les apprenants imposer leurs diktats aux formateurs et à l’Etat. Les Ivoiriens ont fait bloc pour dénoncer cet égarement. Combat collectif. Les enfants essaient toujours de profiter des failles dans le système et du laxisme des parents. Savoir dire non à un enfant et au besoin le punir, c’est le redresser. Le gouvernement a fait preuve de fermeté sur la dérive des congés anticipés. Tous les élèves arrêtés vont se voir offrir des congés dans les centres civiques avec les militaires. Un autre, pris avec une arme, a été radié. Au calme. Sans préjudice des poursuites judiciaires. Et puis, c’est tout! Il faut même élargir le champ aux travaux d’intérêts publics.

En Sport, malgré les informations alarmantes, souvent suscitées par les officines, la CAN2021 aura bien lieu au Cameroun. Quelques difficultés avec les grands clubs européens qui rechignent à libérer les joueurs africains, mais tout est question de respect. Le problème revient sur la table chaque fois. Parce que l’Afrique a laissé la CAN se transformer au fil des ans, en une photocopie de la coupe d’Europe délocalisée sur le continent.

La chronique de Fernand Dédeh

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )