[Burida] Les lignes bougent

[Burida] Les lignes bougent

Le bureau ivoirien des droits d’auteurs (Burida) est toujours en crise. Le départ de la directrice générale, Mme Irène Vieira, n’a pas ramené le calme dans la maison. Bien au contraire. Les artistes continuent de patauger dans les querelles. Querelles de positionnement, notamment.

Réunion au cabinet du ministère de tutelle

Ce jeudi 31 octobre 2019, le ministre ivoirien de la Culture, Maurice Bandama, a réuni les différents clans qui s’affrontent, autour d’une table.

Un seul point à l’ordre du jour : information sur la situation juridique concernant renouvellement des organes dirigeants et les propositions pour une sortie de crise dans l’intérêt des artistes.

La dernière assemblée générale du Burida est clairement mise en cause. Principale proposition, la mise en place d’une administration provisoire encadrée par un conseil de gestion. Le principe est acquis.

Différentes tendances

Le groupe conduit par l’artiste, Fadal Dey a posé des conditions pour sa participation à ce conseil, notamment que les 2/3 des sièges lui soient réservés, soit 10 personnes sur 15, que l’assemblée soit maintenue en terme d’individus, et que le mandat de ce conseil n’excède pas six (6) mois. Enfin, que l’actuel directeur par intérim demeure à son poste.

Le groupe conduit par David Tayoraud à infirmé l’assistance sur les actions judiciaires en cours et a appelé les uns et les autres à aller à la paix.

Noël Dourey du collectif CAPAB s’est dit surpris de la proposition de maintien du directeur général par intérim formulée par le groupe de Fadal Day.

Le principe de l’administration provisoire étant acquis par tous, le ministre a conclu la réunion en promettant de porter les différentes propositions au Premier ministre et que le comité de gestion sera connu dans les prochains jours.

Il a insisté sur le fait que, seule la compétence sera de mise dans la nomination des personnes qui siégeront dans ce comité et à qui sera donnée une feuille de route claire et précise car les défis à relever sont nombreux.

Source : #ODCIactu

Le titre est de la rédaction.

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )