[CAN] Les premiers pas des Éléphants au Cameroun

[CAN] Les premiers pas des Éléphants au Cameroun

Mes quiconque et squatters m’offrent la CAN 2021.

Abidjan, le 7-1er-2022 (crocinfos.net) À Barthelemy Zouzoua Inabo: Mes quiconque et squatters m’offrent la CAN 2021. Il y a encore de belles âmes , des personnes merveilleuses, dans ce pays. Mon test Covid19 négatif, Paul Biya donne le visa d’entrée au Cameroun à titre gracieux aux hommes de presse accrédités. Tout, pour être au cœur de la fête du foot à Cameroun. Dieu existe, il est Fort, il est Grand!
À 48 h du coup d’envoi de la 33 ème eme édition de la coupe d’Afrique des nations, toutes les équipes sont dans la place. Présentation des poules C et F.

Groupe C: Le Gabon s’est attiré les foudres de la CAF. Il ne veut pas loger dans l’hôtel réservé par le comité d’organisation. Demande d’explication à trois jours de son premier match de la CAN. Et au moment où l’équipe enregistre des cas de Covid19 dans ses rangs. Le Gabon partage la poule avec deux gros calibres au plan africain, le Ghana et le Maroc et un novice. Les Black Stars et Les Lions de l’Atlas sont favoris dans ce groupe. Le Ghana est un pays à fort potentiel de joueurs. Quatre fois champion d’Afrique des nations en 1963, 1965, 1978 et 1982. Il a échoué à deux reprises en finale contre la Côte d’Ivoire aux tirs au but, en 1992 et 2015. La nouvelle génération reste une promesse. Le Maroc se donne les moyens de construire un football professionnel. Les infrastructures, l’organisation des compétitions et les moyens financiers font rêver. Seulement, avec un seul trophée africain remporté en 1976, l’équipe cherche sa voie. En 2019 au Caire, alors que tous les observateurs attendaient les Lions de l’Atlas au moins dans le carré d’AS, ils ont été terrassés en huitièmes de finale par les Ecureils du Benin. Et pourtant que de talents au mètre carré dans l’effectif. Des joueurs comme Acharaf Hakimi, Badr Benoun, Soufiane Rahimi sont à suivre.
Les îles Comores sont en apprentissage. Le dur apprentissage du haut niveau…

Dans la poule F, Dans cette poule, il y a les habitués et les nouveaux convertis. Le Mali et la Tunisie ont l’habitude des phases finales de la coupe d’Afrique des nations. Pas le cas de la Gambiebet de la Mauritanie. Le Mali est tombé en huitième de finale en 2019 face à la Côte d’Ivoire. Mais franchement, les Aigles ont montré sur ce match, une grande densité de jeu. Il a maqué juste l’efficacité en attaque. Au point que le gardien de la Côte d’Ivoire, Gbohouo Sylvain avait été désigné meilleur joueur du match. Tant il a été sollicité et gagné les duels et sauvé son équipe du naufrage. Mohamed Magassouba a conservé son ossature. Il a récupéré son milieu de terrain, Yves Bissouma. Un doute planait sur la présence du joueur. Il a des ennuis judiciaires en Angleterre. Les Aigles sont toujours attendus mais jamais à l’arrivée. Meilleure position occupée à la CAN, la troisième place. Le Mali et la Tunisie se sont rencontrés à quatre reprises depuis 2011. Deux victoires pour la Tunisie et deux matches nuls.
La Tunisie justement, demi-finaliste au Caire en 2019, peut gravir un échelon. Elle a perdu la finale de la coupe arabe de la FiFA devant l’Algérie. Autant dire, elle a plutôt bien préparé Cameroun 2022. Waabi Khazri de St Étienne sera de nouveau le fer de lance de l’équipe des Aigles du Carthage.
La préparation de l’équipe gambienne a été perturbée par la Covid19. La Mauritanie côtoie le sommet du football africain. Résultat de la politique sportive et du management du président de la fédération. Ahmed Yaya récolte en fait les lauriers de son engagement. Et surtout, sort le foot mauritanien de l’anonymat.

Encadré: Les premières foulées des Éléphants à Japoma

Les Éléphants sont bien arrivés a Douala. Ils ont effectué leur première séance d’entraînement sur la pelouse du Japoma stadium ce jeudi 6 janvier 2022. Patrice Beaumelle peut souffler. Seri Jean Michael, Maxwel Cornet , Yohan Boli et Nicolas Pépé qui ont rejoint le groupe. Préparation pour le moins difficile. Il retrouve l’ensemble de son effectif. Il peut maintenant mettre en place son dispositif. À Djeddah, en Arabie Saoudite, tout a échappé au sélectionneur national. Les joueurs sélectionnés n’étaient pas tous présents. Notamment, le contingent européen. Plusieurs athlètes contrôlés positifs à la Covid19 et donc confinés. Tous les matches amicaux au programme annulés. Et cerise sur le gâteau, le couperet de la FIFA concernant le gardien titulaire, Sylvain Gbohouo. Contrôlé positif à une substance interdite au contrôle antidopage au mois de mars 2021, il a été suspendu. Le comité de normalisation de la FIF a fait appel de la décision. Il attend toujours le verdict de la FIFA. Le joueur a été entendu le mercredi 5 janvier 2022. Toujours pas de réaction de l’instance internationale. Le sélectionneur national sait plus ou moins que les carottes sont cuites pour son gardien. Malgré un mince espoir. Il a réorganisé sa base arrière. Trois gardiens sont dans l’effectif: Tapé Ira, Sangaré Badra et Cissé Abdoul Karim. Tapé Ira, trainait une gêne au pied. Son équipe, San-Pedro n’a pas voulu prendre de risque et l’avait mis sur le banc. Il s’est entraîné sans problème avec le groupe à Djeddah quand Sangaré Badra et Gbohouo Sylvain étaient confinés. Cissé Abdoul Karim, 36 ans, sociétaire de l’Asec Mimosas a rejoint le groupe à Djeddah le samedi 1er janvier 2022. Le salut est individuel. Chacun des gardiens à son destin dans sa tête et dans ses gants.

La chronique de Fernand Dédeh

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )