[Cocan 23] Le ministre Paulin Claude Danho pris en flagrant délit dans un acte administratif

[Cocan 23] Le ministre Paulin Claude Danho pris en flagrant délit dans un acte administratif

Dans un courrier estampillé du sceau : confidentiel en date du 12 octobre 2021, le président de la Coupe d’Afrique des nations de football (Cocan 2023), Albert François Amichia Albert, exige du ministre ivoirien de la Promotion des Sports et du développement de l’Économie sportive, Paulin Claude Danho, au respect de la légalité des actes administratifs.

Abidjan, le 13-10-2021 (crocinfos.net) Dans un courrier estampillé du sceau : confidentiel en date du 12 octobre 2021, le président de la Coupe d’Afrique des nations de football (Cocan 2023), Albert François Amichia Albert, exige du ministre ivoirien de la Promotion des Sports et du développement de l’Économie sportive, Paulin Claude Danho,  au respect de la légalité des actes administratifs.

Le président de la Cocan 2023, à travers ce courrier, donne l’information pour éviter la manipulation de l’opinion. Autant affirmer que la liste des membres du Comité d’organisation de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations de football (Cocan 2023) a été bel et bien imposée par le ministre ivoirien de la Promotion des Sports et du développement de l’Économie sportive, Paulin Claude Danho, au président de la Coupe d’Afrique des nations de football (Cocan 2023), Albert François Amichia, en violation du décret N° 2018-554 du 7 juin 2018, portant organisation et fonctionnement du Cocan modifié par le décret 2021-45 du 28 janvier 2021, selon le courrier confidentiel du 12 octobre 2021. « Sous le bénéfice de ses observations, l’exigence du respect de la légalité des actes administratifs me conduit à vous prier de bien vouloir reconsidérer l’Arrêté N°068/MPSDES/CAB du 30 du 30 septembre 2021 », indique Albert François Amichia.

Après quatre années passées à la tête de la Cocan, l’ex-président, Lambert Feh Kessé, a été combattu et remercié. Avec un peu de recul, ce qui a été considéré comme de simples rumeurs se confirme à la lecture d’un large extrait de ce qu’il a dit dans un communiqué de presse dont nous avons reçu copie. « Le Cocan comprend, outre le président et trois vice-présidents, treize commissions techniques, conçues par centre d’intérêt, qui ont un rôle à la fois conceptuel et opérationnel. À leur tête, sont placés de hauts responsables de l’administration publique, du secteur privé et du milieu du football.

La mise en œuvre des décisions de la Cocan 2023 est assurée par trois directions : la Direction administrative, Financière et des Moyens Généraux en charge des ressources humaines et financières, des moyens logistiques et moyens généraux, la Direction Exécutive qui apporte le soutien technique aux commissions et la Direction du Tournoi, qui sera en charge des opérations pendant la compétition.

La Cocan est placée sous la tutelle du Premier Ministre. Nous avons voulu cet ancrage élevé, non pas pour nous soustraire de la tutelle technique du ministère des sports, mais pour répondre à un besoin. Compte tenu du caractère transversal des problèmes que pose l’organisation de ce grand évènement, il était souhaitable que le chef du gouvernement, puisse s’impliquer directement dans la conduite de ce dossier, auquel le Président de la République accorde une priorité absolue.

http://Lire le communiqué: https://crocinfos.net/lambert-feh-kesse-je-pars-avec-lagreable-sentiment-du-devoir-accompli/

Au demeurant, cet ancrage a permis de placer la Cocan sous le régime de gestion par transfert, qui apporte plus de flexibilité comme souhaité par la CAF. Le budget de la Cocan est rattaché à celui de la Primature et est géré par son Directeur Administratif et Financier.»

Le budget opérationnel de la Cocan 2023, faisant état d’environ 1000 milliards FCFA avec tout ce qu’il y a comme investissements pour toutes les infrastructures, selon plusieurs sources est-il à la base de ce rififi ?

Les intérêts pécuniaires prennent le pas sur la réalisation des infrastructures sportives à tel point que l’équipe nationale ivoirienne est obligée de jouer ses matches éliminatoires sur des stades hors de son pays.

Bienvenue R.

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )