Combien de milliards va-t-on engloutir dans les giga meetings jusqu’en octobre 2020 ? (Simple question Par Pascal Kouassi)

Combien de milliards va-t-on engloutir dans les giga meetings jusqu’en octobre 2020 ? (Simple question Par Pascal Kouassi)

La cérémonie d’hommage au père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne n’aurait pas coûté moins d’un milliard. Ceux dont le cerveau ne rime pas désormais avec parti peuvent juger, apprécier avec nous.

Commençons par les polos, t-shirts et pagnes pour 150 000 personnes sur les 200 000 réunies à la place Jean-Paul ll selon le coordonnateur Bictogo. Si les tenues ont coûté en moyenne 2500 f l’unité, cela fait 375 000000 f (375 millions). Par ailleurs, cent (100) bus, au moins, de la Sotra ont convoyé des militants à Yamoussoukro. Supposons que la location (forfaitaire) du bus s’élève à 400 000 f. Cela fait 40 000000 f.

‘’La dernière fois que le président avait reçu cette royauté et chefferie, il y a quelques mois, il leur avait offert un peu plus de 200 millions. Avant-hier, le contenu n’a pas été communiqué.’’

Ajoutons le convoyage de ceux des militants venus des quatre coins du pays et les hôtels, notamment l’hôtel Président de Yamoussoukro. N’oublions pas le cachet des uns et des autres, principalement l’enveloppe spéciale des chefs baoulés et celle des rois et chefs traditionnels conduits par le roi Tanoé. La dernière fois que le président avait reçu cette royauté et chefferie, il y a quelques mois, il leur avait offert un peu plus de 200 millions. Avant-hier, le contenu n’a pas été communiqué.

Pour un hommage au président Félix Houphouët-Boigny, ce sacrifice n’est peut-être pas exagéré. Mais a-t-on besoin de changer à chaque cérémonie de tenue ? Il y a des responsables du Rhdp qui changent de tenue chaque semaine. La tenue pour la visite dans le Hambol est rangée. D’autres tenues en moins de 10 jours ont été confectionnées pour la cérémonie d’hommage à Houphouët.

‘’Pour un hommage au président Félix Houphouët-Boigny, ce sacrifice n’est peut-être pas exagéré. Mais a-t-on besoin de changer à chaque cérémonie de tenue ?’’

Dans une semaine, on va aller rendre hommage, cette fois, au nouveau bâtisseur, le vrai héritier du président FHB, selon le gouverneur Thiam et Ahoussou Jeannot. Les officiels qui seront chargés d’aller écouter les nouvelles louanges, ce qu’on n’a pas encore dit et entendu sur le président, digne successeur, coudront d’autres habits.

On ira dans une autre région, quelque part, pour aller chercher les quelques Baoulés qui n’ont pas encore adhéré au parti, le seul parti qui rassemble.

On ira aussi, après la France, dans un autre pays européen pour apprécier l’amour des Ivoiriens vivant dans ce pays pour le président.

C’est à ces spectacles d’hommage et de reconnaissance que nous assisterons, du moins, qui nous seront soumis jusqu’en octobre 2020. Et il va sans dire qu’à partir de janvier 2020, les meetings, les mégas et gigas meetings vont être servis à des rythmes de plus en plus rapprochés.

Et ceux qui se frotteront les mains sont ceux qui ont obtenu le marché des différentes tenues, les hôteliers, les transporteurs et ceux qui savent chanter les louanges et réciter les cantiques des réalisations.

Mais à quel prix ?

Par Pascal Kouassi

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )