Construction, un secteur jugé “corrompu” sous le feu des projecteurs

Construction, un secteur jugé “corrompu” sous le feu des projecteurs

L’effondrement de l’immeuble de cinq étages à Treichville, ne pouvait pas mal tomber pour le ministère de la Construction. Tous les efforts de redressement d’un secteur jugé « anarchique et corrompu » par les usagers, encore contrariés. Le jeudi 24 février 2022, le Patron du Département de la Construction et de l’Urbanisme rencontrait la presse. « Les réformes adoptées par le Gouvernement vont dans le sens de l’amélioration de la gestion de chacun des secteurs dont nous avons la charge. Ces réformes viendront réguler au mieux les problématiques liées à l’urbanisation galopante de nos villes et créer, pour l’ensemble de nos populations, un cadre de vie plus agréable, plus sécurisé et donner l’accès à tous, à un logement décent et à un coût abordable. ». Trois jours plus tard, les morts de Treichville rappellent au gouvernement et au ministre de la Construction, l’impérieuse nécessité de sortir des discours.

Abidjan, le 28-2-2022 (crocinfos.net) À Barthelemy Zouzoua Inabo: Pardon, parle à ton Camarade. La ligne directrice de la Diplomatie ivoirienne, léguée par le père fondateur, est: « La Côte d’Ivoire, amie tous, ennemie de personne. ». On doit garder la ligne. Et puis, dis à ton Camarade, encore un immeuble écroulé, à Abidjan, à Treichville et des morts! Cette fois, des responsabilités à situer et des sanctions!
En attendant, un ban pour MDG. Elle a conduit les AG delà FIF avec patience, endurance et responsabilité. Quand une femme veut…

L’effondrement de l’immeuble de cinq étages à Treichville, ne pouvait pas mal tomber pour le ministère de la Construction. Tous les efforts de redressement d’un secteur jugé « anarchique et corrompu » par les usagers, encore contrariés.
Le jeudi 24 février 2022, le Patron du Département de la Construction et de l’Urbanisme rencontrait la presse. « Les réformes adoptées par le Gouvernement vont dans le sens de l’amélioration de la gestion de chacun des secteurs dont nous avons la charge.
Ces réformes viendront réguler au mieux les problématiques liées à l’urbanisation galopante de nos villes et créer, pour l’ensemble de nos populations, un cadre de vie plus agréable, plus sécurisé et donner l’accès à tous, à un logement décent et à un coût abordable. ».
Trois jours plus tard, les morts de Treichville rappellent au gouvernement et au ministre de la Construction, l’impérieuse nécessité de sortir des discours.
Il n’y a pas que le gouvernement. Les citoyens aussi. C’est vraiment un acte de salubrité publique que de s’opposer aux agissements des petits mafieux qui détruisent l’environnement et des vies!
Ton Camarade avait vertement menacé de sanctions, toute la chaîne d’attribution et de gestion des logements en cas de nouvel effondrement d’immeubles en 2021. Quand « Ouattara dit, Ouattara fait… ». Nous sommes là pour porter témoignage…

En attendant, focus sur cette affaire de gouvernement malien en exil en Côte d’Ivoire. Le Père fondateur a toujours accueilli sur la terre d’Eburnie, les frères et sœurs, menacés dans leurs pays respectifs. La Côte d’Ivoire, terre d’accueil et de fraternité, a toujours offert gîtes, couverts et protection, à tous ceux qui sont traqués pour leurs opinions, notamment politiques. L’hospitalité ivoirienne est ainsi connue. Mais toutes les personnes accueillies pour raisons humanitaires connaissaient leurs places. Ils n’utilisaient pas la Côte d’Ivoire comme bases arrière pour la déstabilisation de leurs pays d’origine. Cela doit se poursuivre. C’est cela le sens de la diplomatie ivoirienne: « Amie de tout le monde, ennemie de personne. ». Parle à ton Camarade. Interpellez au plus tôt, les jeunes qui savent courir mais qui ne savent pas se cacher-là…

En attendant, saluons le travail remarquable du comité de normalisation et des acteurs de football ce week-end. Deux assemblées générales marathon, harassantes, éprouvantes. Des empoignades chaudes. Finalement, quitus pour les comptes 2020 et les textes amendés, adoptés.
La présidente du comité de normalisation a fait montre d’un calme, d’un sens de l’écoute, d’une force de caractère et surtout , de maîtrise dans la conduite d’une réunion. Elle savait mettre les rieurs de son côté ou mettre la balle dans le camp des acteurs du football. « Moi, je ne suis pas une sachante. C’est vous qui êtes les acteurs. Vous savez ce qui est bon pour le football. Si vous pensez que ceci est bon, on le retient. Ou on passe au vote ». Elle ne s’énervait jamais ou presque. À la fin, elle a fait évoluer les choses: deux étapes sur trois franchies. Reste maintenant l’assemblée générale élective, prévue le 23 mars 2022. L’agenda est connu: 5 mars, dépôt des candidatures, 15 mars, ouverture de la campagne. Le comité de normalisation fait office de commission électorale.

La chronique de Fernand Dédeh

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )