[Coopération Chine-Afrique] La RDC et le Botswana 45e et 46e partenaires adhérents à ‘’la Ceinture et la Route’’

[Coopération Chine-Afrique] La RDC et le Botswana 45e et 46e partenaires adhérents à ‘’la Ceinture et la Route’’

Du 4 au 9 janvier 2021, S. E. M. Wang Yi, conseiller d’État, ministre des Affaires étrangères de Chine, a effectué une visite au Nigeria, en République Démocratique du Congo (RDC), au Botswana, en Tanzanie et aux Seychelles pour témoigner de l’attachement et du respect de la Chine à l’égard de l’Afrique, ainsi que son ferme soutien au développement et au redressement du continent africain.

Abidjan, le 12-1er-2021 (https://crocinfos.net/) Du 4 au 9 janvier 2021, S. E. M. Wang Yi, conseiller d’État, ministre des Affaires étrangères de Chine, a effectué une visite au Nigeria, en République Démocratique du Congo (RDC), au Botswana, en Tanzanie et aux Seychelles pour témoigner de l’attachement et du respect de la Chine à l’égard de l’Afrique, ainsi que son ferme soutien au développement et au redressement du continent africain.

Depuis 30 ans les ministres des Affaires étrangères de Chine  approfondissent leur amitié traditionnelle de se soutenir sur des questions touchant aux intérêts vitaux de chacun. À savoir, défendre ensemble le multilatéralisme et le libre-échange, s’opposer à l’unilatéralisme, au protectionnisme, à l’hégémonisme et à l’ingérence extérieure, faire évoluer l’ordre international dans un sens plus juste et plus rationnel, et construire main dans la main une communauté de destin encore plus étroite entre la Chine et l’Afrique.

S. E. M. Wang Yi, conseiller d’État, ministre des Affaires étrangères de Chine

« La Chine continuera à soutenir et d’aider les amis africains », rassure S. E. M. Wang Yi, conseiller d’État, ministre des Affaires étrangères de Chine

Cette visite a permis aux différentes parties de décider unanimement du renforcement de la coopération sino-africaine en matière de lutte contre la Covid-19 et ce, jusqu’à la victoire finale. « La Chine continuera à soutenir et d’aider les amis africains, en fournissant des matériels anti-épidémiques, en échangeant des expériences de lutte contre la pandémie, en favorisant la coopération entre les hôpitaux chinois et africains jumelés, en construisant le siège du Centre africain de contrôle et de prévention des maladies, et en procédant au moratoire des dettes des pays africains », a indiqué le ministre chinois des Affaires étrangères. La Chine a rassuré à honorer son engagement à faire des vaccins Covid-19 un bien public mondial. À cet effet, elle restera engagée à mener des coopérations en matière de vaccins avec des pays qui en ont besoin, en vue de renforcer l’abordabilité et l’accessibilité des vaccins en Afrique.

Les différentes parties ont convenu de soutenir le développement conjoint par la Chine et l’Afrique de l’initiative « la Ceinture et la Route », dont la priorité était de renforcer la construction des infrastructures, d’installer un grand marché Chine-Afrique, de renforcer les investissements et la capacité de production, de soutenir l’innovation technologique. « La RDC et le Botswana ont respectivement signé avec la Chine un mémorandum d’entente sur la promotion conjointe de la coopération dans le cadre de l’initiative « la Ceinture et la Route », devenant ainsi les 45e et le 46e partenaires adhérents à cette initiative ».

Les différentes parties ont aussi décidé de promouvoir les échanges et coordination en vue d’accélérer la mise en œuvre des acquis du Sommet de Beijing du Forum sur la Coopération Chine-Afrique (FCSA) et de préparer la prochaine conférence du FCSA prévue en quatrième trimestre de cette année au Sénégal. Les différentes parties ont convenu de promouvoir le développement du FCSA, d’une manière orientée vers l’avenir, d’améliorer la qualité de la coopération Chine-Afrique et d’approfondir la coopération dans les domaines prioritaires tels que la santé, la capacité de production, l’interconnexion régionale, l’agriculture, l’économique numérique, la protection environnementale, la sécurité et la formation technique. L’objectif est de construire une Afrique de santé, de manufacture, d’interconnexion, de récolte abondante, d’économie numérique, de développement vert, de sécurité et de talents.

À ce jour, la Chine a construit en Afrique plus de 6.000 kilomètres de chemin de fer, 6.000 kilomètres de route, près de 20 ports, plus de 80 installations électriques, 45 stades et plus de 170 écoles. En plus, 21.000 professionnels de la santé des 48 missions médicales chinoises ont soigné 220 millions d’Africains.

Bienvenue Rolande Kwado

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )