[Côte d’Ivoire/Affaire « Déchets toxiques »] Gnamien Konan ex-DG des douanes fait des éclaircissements

[Côte d’Ivoire/Affaire « Déchets toxiques »] Gnamien Konan ex-DG des douanes fait des éclaircissements

L’affaire des déchets toxiques ou du « Probo Koala » est une catastrophe environnementale survenue en Côte d’Ivoire en 2006. Probo Koala est le nom du navire qui avait déversé 500 m3 de déchets toxiques et nauséabonds notamment du sulfure d’hydrogène, d’organochloré et d’autres substances toxiques, dans plusieurs endroits de la périphérie d’Abidjan. Ce qui avait provoqué au moins 17 décès et des milliers d’intoxications.

16 ans plus tard, Gnamien Konan qui était en cette période directeur général des douanes ivoiriennes sous la gouvernance du président Laurent Gbagbo, revient sur ce drame qui a suscité tant de polémiques.

« Je suis désolé de revenir sur ce drame, mais c’est dans le seul but d’éclairer la lanterne de certains et rappeler que des mesures techniques devaient être prises pour prévenir », a-t-il déclaré d’emblée.

Selon lui, continuer de croire que le drame du Probo Koala relève de la corruption est simplement de l’hérésie. « Les propriétaires du bateau qui ont amené ce poison ici n’ont jamais nié leur unique et entière responsabilité. C’est pourquoi ils n’ont jamais évoqué une quelconque complicité », explique ce 15 juin le président fondateur de la ‘’Nouvelle Côte d’Ivoire’’ sur son compte Twitter.

Et d’ajouter « D’ailleurs ils ont été partout condamnés. En effet avant de faire venir de tels produits ils avaient la responsabilité de vérifier que notre pays avait les moyens de le prendre en charge. Je l’ai dit au procès, la douane n’a pas de compétence pour vérifier la toxicité des produits ».

A en croire l’ancien ministre ivoirien de la fonction publique et de l’emploi, « même le CIAPOL (Centre ivoirien anti-pollution, ndlr) dont la responsabilité administrative était engagée n’avait pas les moyens de l’assumer », a-t-il soutenu.

Y.K

 

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )