[Côte d’Ivoire Affaire Excel Konan] Une contre autopsie prévue en Europe

[Côte d’Ivoire Affaire Excel Konan] Une contre autopsie prévue en Europe

-De la mort par ‘’noyade’’ à la mort par ‘’asphyxie’’

-Deux suspects mis aux arrêts

Après la mort suspecte du petit  garçon, Excel Konan âgé de trois ans à peine, dans la commune de Marcory, le 20 juin 2018, l’autopsie du mardi 26 juin 2018, révèle que l’enfant est mort par ‘’asphyxie’’. Deux suspects ont été mis aux arrêts et une contre autopsie serait prévue en Europe.

Il avait été retrouvé mort le 20 juin au domicile du voisin, Abdoul Aziz Alpha Djiré, à Marcory Quartier Kassiry (GFCI ou cité JBM).

L’Institut médico-légal de la faculté de médecine de l’université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, n’a encore rendu officiel, l’autopsie  effectué sur le corps du petit Excel Konan. Mais, de sources sécuritaires l’autopsie révèle une mort par ‘’asphyxie’’.

Abdoul Aziz Alpha Djiré, le propriétaire de la maison et son gardien qui, après la découverte du corps de l’enfant, ont soutenu que ce dernier est mort par noyade, ont été mis aux arrêts dans la soirée de mardi par la police sur ordre du procureur de la République.

Selon des sources proches du dossier et de la famille du petit Axell, une contre autopsie sera faite en Europe. Pendant ce temps, l’enquête se poursuit en Côte d’Ivoire.

Après l’assassinat du petit Traoré Aboubacar Sidick dit Bouba âgé de 4 ans, à Williamsville (dans la commune d’Adjamé) en mars 2018, par le bijoutier  Etienne Sanogo, voilà un autre cas de crime de nourrisson qui défraie la chronique en Côte d’Ivoire.

Kpan Charles

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )