[Côte d’Ivoire] Alassae Ouattara donne raison à infos7j.com et libère le double des détenus de droit commun qu’en 2016 #justice (modifié)

[Côte d’Ivoire] Alassae Ouattara donne raison à infos7j.com et libère le double des détenus de droit commun qu’en 2016 #justice (modifié)

-Liens de l’enquête, disponiblesDans adresse à la Nation du 31 décembre 2017, le président Alassane Ouattara a accordé la grâce présidentielle à 4.132 détenus de droit commun.Une annonce qui donne raison à votre site qui, dans une enquête menée sur les détentions préventives prolongée en Côte d’Ivoire, dénonçait cet état de fait.Dans cette recherche obstinée de la vérité qui nous a pris plus de quatre mois, nous avons dépeint dans les moindres détails la souffrance des détenus. Comme dans cette première partie de l’enquête que nous avons titré : La justice ivoirienne va mal : la détention préventive ‘’pénible et insupportable’’.Dans la seconde partie, partant du fait que des lois existent et que le ministre de la Justice himself s’interroge sur la non application (circulaires) nous avons titré : Des Hommes de loi, ‘’hors-la-loi’’ qui exercent en toute impunité.Le travail vient d’être promu au grand jour par le chef de l’Etat, Alassane Ouattara. Les différents liens de l’enquête parue en deux partieshttps://crocinfos.net///cote-divoire-grande-enquete-la-justice-ivoirienne-va-mal-la-detention-preventive-penible-et-insupportable-1ere-partie-injustice/https://crocinfos.net///cote-divoire-grande-enquete-la-justice-ivoirienne-va-mal-la-detention-preventive-penible-et-insupportable-1ere-partie-injustice/ http://infos7j.com/cote-divoire-grande-enquete-des-hommes-de-loi-hors-la-loi-qui-exercent-en-toute-impunite-2eme-partie-et-fin-justice/ La rédaction est satisfaite du travail et en même temps reconnaît contribuer au retour de la cohésion sociale en Côte d’Ivoire. Une suite logique d’un travail d’intérêt pour lequel nous avons été classés 2ème du prix Alfred Dan Moussa (Directeur Général de l’ISTC), pour la Promotion de la Paix et de l’intégration dans l’espace Cedeao, en  2016.La grâce présidentielle est certes, devenue une tradition de chaque fin d’année. Mais pour cette année (4.132 détenus de droit commun), c’est un peu le double de 2016 (2942 prisonniers de droit commun).Le Montagnard

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )