(Côte d’Ivoire Alerte Covid-19)La cellule de la   jeunesse de Cocody -Angré  en guerre contre la pandémie

(Côte d’Ivoire Alerte Covid-19)La cellule de la jeunesse de Cocody -Angré en guerre contre la pandémie

La coordination de la cellule de crise contre le Covid-19 de Cocody-Angré dirigée par M. Ehouman jean Yves en collaboration avec la Mairie de Cocody et des ONG a lancé le lundi 27 avril 2020 une campagne de sensibilisation à l’endroit des populations et des automobilistes quant au strict respect des mesures barrières pour prévenir la propagation du Covid-19

Hier matin, ladite cellule a procédé au lancement de ses activités en faisant des dons aux policiers du commissariat de 22eme arrondissement d’Angré, en présence du Commissaire Gnali. Entre autres dons, des seaux, des gels hydro alcooliques, des cache nez, du lotus etc. Le président de la cellule, Ehouman jean Yves a indiqué que la sensibilisation va se poursuivre dans les gares de wôrô, au marché Cocovico, ainsi que dans tous les sous- quartiers d’Angré. Il y aura également du porte à porte en compagnie de tous les présidents de jeunesse. Par ailleurs, il a précisé qu’on dénombre au moins 40 cités à Angré. « Dans les différentes cités, nous avons des servantes, des analphabètes, il y’a beaucoup de choses qu’ils ne maîtrisent pas, comme les mesures barrières pour freiner cette pandémie. Nous avons remarqué que les cas de contamination n’ont pas augmenté à Angré. Nous, jeunes leaders d’Angré avons décidé de mettre sur pied cette cellule de crise, pour faire la sensibilisation. Pour la présidente Sonia Palme de l’ONG Adonai, dont le but est d’aider les femmes enceintes isolées de leurs bébés jusqu’à l’âge d’un an, son organisation a décidé de se rendre dans les quartiers, surtout ceux qui ont des portails pour la sensibilisation, sur le port du cache-nez, le lavage des mains qui sont très importants. Pour sa part, le conseiller Serge Gnakpa de la Mairie de Cocody a fait savoir que cette activité de sensibilisation de la population de Cocody-Angré est la bienvenue parce ce qu’elle vient compléter les actions déjà menées sur le terrain par la Mairie. « Cette action est menée par la cellule des jeunes pour lutter contre le covid-19. La sensibilisation est dirigée vers ceux des riverains qui négligeraient encore le respect strict des mesures barrières », a-t-il conclu. On peut le dire. La maladie à Coronavirus est une réalité en Côte d’Ivoire. Cela, Ehouman jean Yves et ses collaborateurs l’ont compris. Raison pour laquelle, ils ont décidé en dépit, de leurs maigres moyens d’aller en guerre contre elle. Espérons tout de même que de bonnes volontés accompagneront cette initiative ô combien louable pour garantir l’atteinte des objectifs.

Blouffouê Bâ

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )