[Côte d’Ivoire] Comment les opérateurs de téléphonie mobile volent impunément les Ivoiriens

[Côte d’Ivoire] Comment les opérateurs de téléphonie mobile volent impunément les Ivoiriens

Abidjan, 27-10-2021 (Crocinfos.net) L’Autorité de régulation des télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI) vient de mettre à nue la grosse arnaque des opérateurs de téléphonie mobile présents sur le marché ivoirien, que sont Orange, MTN et Moov.

Alors que les Ivoiriens ne cessent de se plaindre des services mobiles qu’offrent ces trois réseaux, l’ARTCI a dévoilé ce mercredi 27 octobre 2021, à travers sa décision N°2020-0599 du 09 septembre 2020, ce que l’on pourrait qualifier de “vol du siècle’’.

En effet, l’article 5 de cette décision portant encadrement des offres de services sur le marché de détail de la téléphonie mobile, a été consacré à la conservation des avantages auxquels souscrivent les clients d’Orange, MTN et Moov. Et ledit article stipule que « les volumes de trafic ou les crédits de communication obtenus par un client à l’issue d’un acte commercial relativement à l’offre, sont acquis pour ce dernier et ne peuvent être supprimés, ni lui être retirés par l’opérateur, si ceux-ci n’ont pas été intégralement utilisés au terme de la validité. Ces avantages devront être réactivés et cumulés aux avantages liés au renouvellement de l’acte commercial sur le même service ». Une décision claire et précise, qui ne souffre d’aucune ambigüité.

Mais, depuis la prise de la présente décision de l’Autorité de régulation des télécommunications/TIC de Côte d’Ivoire, qui est entrée en vigueur depuis le mois de novembre 2020,  les “triplés’’ ne font que ce qu’ils veulent, en violation grave des réglementations en vigueur.

Alors qu’elle prévoit des sanctions pour le(s) contrevenant(s) conformément à la réglementation en vigueur, l’ARTC pourra-t-elle sanctionner les opérateurs mobiles, Orange, MTN et Moov qui, jusque-là, se sont fait des sous sur le dos de leurs clients respectifs ? En tout cas, un tel agissement ne saurait rester impuni quand on sait que l’Etat ivoirien est engagé dans la lutte contre la vie chère dans le pays et la transparence dans les activités des structures exerçant sur le territoire national. Aussi, quant au non-respect des dispositions dans la présente.

Whait and see !

Georges Kouamé

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )