[Côte d’Ivoire] Drame évité au km 17 : un gros camion de ramassage de sable finit sa course dans une maison

[Côte d’Ivoire] Drame évité au km 17 : un gros camion de ramassage de sable finit sa course dans une maison

  • -Un père et son bébé de 9 mois sauvés de justesse

-Plusieurs dégâts matériels constatés

Un gros camion de ramassage de sable a fini sa course dans une habitation au Km 17, route Dabou, le vendredi 4 mai 2018, aux environs de 9h, causant plusieurs dégâts matériels. Un agent de sécurité et son bébé en plein sommeil doivent leur salut à la mère des lieux.

Bih Zlambatoa Kevin natif, de Dioulé, sous-préfecture de Logoualé (dans l’ouest de la Côte d’Ivoire), est agent de sécurité à Abidjan. Son bébé de 9 mois, Bih Wongbé Oriane et lui auraient pu perdre la vie, le vendredi 4 mai aux environs de 9 heures si dame Oulai Martine née Bih qui faisait la lessive devant leur habitation, n’avait pas été vigilante.

Le pan de mur transformé en amas de gravat

Le pan de mur transformé en amas de gravats

En effet, au moment où le gros camion immatriculé, 157 HE 01 de marque DAF, rempli de sable, prenait la direction de l’habitation, dame Oulaï s’est précipitée dans la chambre conjugale pour soulever son bébé de 9 mois et tirer son époux du sommeil. « C’est mon épouse qui m’a tiré du sommeil. Quand je me suis réveillé en sursaut, je suis sorti avant de retourner dans la chambre chercher le bébé, mais il était déjà dans les bras de sa mère », se souvient Bih Zlambatoa.

Pour le reste, tout s’est produit à la minute près et le couple n’avait que les yeux larmoyants pour constater le dégât.

Des pans de mur de l’habitation sont rendus en amas de gravats, plusieurs biens matériels et ustensiles, ainsi que le poste téléviseur broyés par le camion. Tel est le constat fait par le Mdl-chef Latte et l’adjudant, Assémian de la gendarmerie de Songon-Agban et Kanaté Issiaka, propriétaire de l’habitation.

Les différentes victimes (Bih Zlambatoa Kevin et Kanaté Issiaka) et le conducteur du camion, Sawadogo Yaya ont été entendus  par le Mdl-chef Latte à la Brigade de gendarmerie de Songon-Agban.

Une situation similaire s’était produite, le samedi 28 avril 2018, à Angré: un conducteur de camion de 20 tonnes, qui roulait à vive allure, a raté le virage devant la paisible cité des Arcades et dans sa course folle le camion a fauché et tué trois personnes. Le chauffard assassin a pris la fuite après son forfait.

Kpan Charles

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )