[Côte d’Ivoire effondrement d’immeuble à Yamoussoukro] ‘’Choisir la qualité, c’est dépenser une fois’’ (Eddy Brice Gnapia)

[Côte d’Ivoire effondrement d’immeuble à Yamoussoukro] ‘’Choisir la qualité, c’est dépenser une fois’’ (Eddy Brice Gnapia)

Un immeuble R+4 s’est écroulé à Yamoussoukro ce mercredi 13 juin 2018, faisant 20 blessés et un décès selon les sources officielles.

35355389 10215134337904126 5695911174697123840 n

L’immeuble effondré

D’autres sources rapportent que des locataires clandestins (Manawa) habitaient au rez-de-chaussée.

Au-delà de la compassion et la bravoure des sapeurs-pompiers, comment un immeuble qui répond aux normes peut-il s’écrouler ?

Ou comment un immeuble qui ne répond pas aux normes a pu être construit jusqu’à R+4?

Dans tous les cas, en voulant économiser, le propriétaire va réinvestir pour le même projet.

Cette même négligence des normes s’applique au système éducatif ivoirien. Des étudiants sont entassés dans des conditions inacceptables, mais on leur demande de « vite quitter l’Université« .

Dans l’articulation actuelle, 80% de ceux qui sortent des universités ne seront pas opérationnels sur le marché de l’emploi, or l’éducation c’est 45% du budget national.

Après on ira mobiliser des milliards pour les programmes d’insertion des 40 ans sans emploi là, ou des réformes innovantes et systémiques peuvent nous permettent d’anticiper ce gaspillage de ressources.

Respecter les normes, c’est dépenser une fois.

La Côte d’Ivoire n’a pas de déficit de ressources, mais un déficit de gestion.

Allez-vous faire enrôler…

L’inaction n’est plus une option.

Dr GNAPIA, citoyen nouveau

08702578/ winactions1@gmail.com

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )