[Côte d’Ivoire Enseignement supérieur] La faitière des syndicats, ‘’s’inquiète’’ du calendrier des examens du BTS

[Côte d’Ivoire Enseignement supérieur] La faitière des syndicats, ‘’s’inquiète’’ du calendrier des examens du BTS

Le nouveau ministre  de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Albert Mabri Toikeusse a reçu le lundi 23 juillet 2018, les membres du bureau exécutif national de la Renaissance étudiante et scolaire de Côte d’Ivoire (RETS) avec à sa tête le secrétaire général, Ibrahim Kouassi.

À cette rencontre d’informations et d’échanges, le ministre a presenté le nouveau calendrier des examens de Brevet de Technicien Superieur (BTS) dont les épreuves orales démarrent du lundi 27 août au 1er septembre 2018. Les examens se poursuivront avec les épreuves écrites du lundi 3 Septembre au samedi 8 Septembre 2018 et les phases pratiques dudit examen du lundi 10 Septembre au samedi 28 septembre 2018. Les résultats seront connus le jeudi 25 octobre 2018.

Pour éviter des troubles et des grèves, qui reviennent de manière récurrentes pendant l’organisation de ces examens en milieu estudiantin, Albert Toikeusse Mabri a proposé la mise en place d’un comité ad-hoc qui sera conduit par Prof. Saliou Touré, ‘’en vue d’un bon déroulement des épreuves.’’

À ces mesures, le RETS qui regroupe en son sein six organisations syndicales, a indiqué avoir pris acte, mais  »s’inquiète » des éventuels problèmes d’ordre socio-économiques que ces nouvelles dates pourraient poser aux étudiants en situation d’examen.

Vu que, selon Ibrahim kouassi, bon nombre de leurs camarades continuent d’être des tuteurs pour d’autres qui n’ont pas de chambres, là où des étudiants en dehors des cités universitaires n’ont point d’autres abris.

Les membres du RETS craignent, par ailleurs que ces nouvelles dates fixées mettent à mal le parcours des étudiants désireux de poursuivre les études.

Pour mieux apprécier leurs inquiétudes, le syndicat à remis un memorandum qui renferme les problèmes qui minent les grandes écoles ivoiriennes au remplaçant de Ly Bakayoko Ramata.

Avant de se séparer, les leaders syndicaux des étudiants des Grandes écoles ont fait des recommandations à leur nouveau ministre, afin de l’aider dans ses nouvelles tâches.

Emélis Gooré

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )