[Côte d’Ivoire/Fête des pères] Le PCA de la FSUCOM de Yopougon Ouassakara célèbre son personnel masculin

[Côte d’Ivoire/Fête des pères] Le PCA de la FSUCOM de Yopougon Ouassakara célèbre son personnel masculin

Abidjan, 05-07-2024 (Crocinfos.net) Moment de joie, de partage, de gaieté et de convivialité. La Formation sanitaire urbaine à base communautaire (FSUCOM) de Yopougon Ouassakara-Attié a vécu une journée particulièrement mémorable ce vendredi 05 juillet 2024. En effet, le dynamique président du conseil d’administration (PCA) de ce centre de santé a organisé une fête en l’honneur de son personnel masculin. Une grande première dans la gestion des Etablissements Sanitaires à base Communautaire (ESCOM) de Côte d’Ivoire.

Intervenant dans le cadre de la célébration de la fête des pères édition 2024, cette cérémonie a été meublée par plusieurs activités de loisirs, telles que les jeux de dame, de carte, de Ludo, des tirs au but de petit poteau et des lancers francs au panier de basket-ball.

Le personnel masculin de la FSUCOM de Yopougon Ouassakara magnifié.

Invité à prendre la parole devant ses administrés ainsi que tous ses invités, le PCA Ouattara Clément a donné les raisons de l’organisation de cette fête. « Après la fête des mères, il était important pour nous de célébrer les pères aujourd’hui. Généralement dans nos sociétés, les pères ne sont pas célébrés comme les mamans. Il y a une fête dédiée aux pères mais elle n’est jamais célébrée officiellement », a précisé M. Clément. Qui, a indiqué que cette célébration a été placée sous le sceau de la spiritualité.

« La célébration des pères de ce jour est plus spirituelle. Car, c’est pour nous l’occasion de dire merci à Dieu de nous avoir fait pères parce qu’il faut être heureux d’être papa. Vous savez, les pères ont un rôle diversifié. Même dans les écritures saintes, Dieu en créant le monde avait créé Adam en premier. Tout seul, le trouvant triste, il a créé la mère. Alors si on fête la mère qui nous donne la joie et la procréation, il faut également fêter le père qui est le chef de famille. C’est pour cela d’ailleurs que vous voyez autour de nous nos mamans, nos épouses et les chefs religieux pour que, aujourd’hui vendredi, nos Imams puissent prier pour nous et demander à Dieu de nous accompagner et lui dire merci », a expliqué le PCA de la FSUCOM de Yopougon Ouassakara-Attié.

Le PCA de la FSUCOM de Yopougon Ouassakara-Attié Ouattara Clément s’asseyant au lancer franc.

Poursuivant sur la même lancée, le président de la Confédération nationale de la santé à base communautaire (CNA-ESCOM) de Côte d’Ivoire a souligné que la présente cérémonie est aussi une occasion pour lui de permettre à son personnel de déstresser, afin d’être plus productif au travail. « A un moment donné, il faut que le personnel médical puisse se retrouver, comme nous le faisons aujourd’hui, pour déstresser. Lorsque quelqu’un est affligé ou qu’il est malade, c’est à l’hôpital qu’il vient pour se faire soigner. Aussi, le personnel de l’hôpital a un programme exceptionnel qui est 24h de service et 24h de repos. C’est à dire que le personnel médical doit donner de la joie aux autres mais, lui-même n’a personne pour lui donner de la joie. Donc, il fallait trouver un moyen, un prétexte qui est la fête des pères pour célébrer cela. Et le faisant, on ne pouvais pas aller hors de notre structure. Parce que certains parmi nous sont en service et d’autres descendent de service. Vous remarquerez qu’autour de nous le personnel est déstressé et d’ici les jours à venir, il prendra beaucoup de tonus et sera plus productif au service. Il faut dire en conclusion que c’est le nouveau système de management que nous avons adopté. Quand on gère les hommes, il faut trouver des moments importants pour les magnifier et en même temps les encourager pour qu’ils donnent le meilleur d’eux-mêmes », a conclu Ouattara Clément.

Docteur Konan Georges, représentant le ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle et le directeur régional de la santé de Yopougon Ouest, lors de son intervention.

Prenant la parole à son tour, Docteur Konan Georges, représentant le ministre de la Santé, de l’Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle et le directeur régional de la santé de Yopougon Ouest, a salué l’initiative du PCA de la FSUCOM de Ouassakara. Il l’a également félicité, lui et toute son équipe, pour la réussite de l’organisation de cette « fête exceptionnelle ». Non sans lui demander de faire en sorte que cette célébration soit pérenniser pour que le personnel soit toujours relaxe et libéré au moins une fois dans l’année pour que les maladies métaboliques s’éloignent de lui définitivement.

Au cours de la cérémonie appropement dite, docteur Attoubou Sanson, président du comité d’organisation a sensibilisé l’assemblée sur les principaux facteurs de risque de l’hypertension artérielle, la dengue, la Covid-19, le diabète, la prostate, etc. Il a invité les uns et les autres à pratiquer régulièrement le sport pour éviter bon nombre de ces maladies. « Comme vous le constatez, nous pouvons nous amuser en pratiquant par exemple le sport et prendre soin de notre santé. Le sport est très important pour lutter contre plusieurs maladies comme l’hypertension artérielle. Il permet également de lutter contre le stresse et nous permet de nous épanouir. Le sport est très bon pour le cœur. Nous vous conseillons donc de le pratiquer au quotidien pour éviter plusieurs pathologies », a conseillé le médecin en chef docteur Attoubou Sanson.

Invités pour être les témoins previlegiers de cet événement particulier, une grande première au sein des ESCOM, les autorités coutumières, religieuses et sécuritaires ont rehaussé de leur présence effective la première édition de la fête des pères à la FSUCOM de Yopougon Ouassakara-Attié.

Par ailleurs, des prestations artistiques avec des artistes de renom tels que les Garagistes, Arno Lest, Lamine Tpj, etc. ont donné une connotation particulière à la fête.

Georges Kouamé

CATEGORIES
TAGS
Share This