[Côte d’Ivoire] La RTI1 lance l’émission qui va répondre aux préoccupations des téléspectateurs #52’ pour comprendre

[Côte d’Ivoire] La RTI1 lance l’émission qui va répondre aux préoccupations des téléspectateurs #52’ pour comprendre

-La CIE ouvre l’enquête magazine, jeudi à 20h50min

-Les plaintes sur la facture d’électricité, la corruption, le fonctionnement de la CIE, au cœur de l’émission

La Radio télévision ivoirienne 1 (RTI1) a lancé officiellement le magazine ‘’52’ pour comprendre’’ au cours d’une conférence de presse, le mercredi 28 février 2018, dont la première émission est prévue le jeudi 1er mars à 20h50min.

Le magazine, dénommé ‘’52’ pour comprendre’’ est une émission qui, selon le directeur des magazines d’informations Koné Lanciné, va permettre à la RTI1 de ‘’mieux remplir sa mission de service public’’.

« Le souci de la RTI1 à travers cette production est de fournir aux ivoiriens des informations utiles », a affirmé Koné Lanciné. Et de poursuivre : « Bientôt nous aurons d’autres magazines et surtout des débats politiques ».

La directrice générale de Soprod, producteur du magazine (en partenariat avec la RTI1), Mme Sophie Hamdad, a indiqué que cette production va répondre aux préoccupations des populations. « 52’ pour comprendre est une émission concertante et innovante qui va dévoiler les coulisses des plus grandes institutions publiques et privées du pays », révèle la directrice générale de Soprod.

L’objectif, selon elle est de suivre dans leur quotidien en entreprise, les hommes et les femmes qui tentent avec leurs moyens de répondre aux attentes d’une société moderne. « Cerner tout le fonctionnement des entreprises ou institutions, comprendre leurs organisations, leurs problématiques, et surtout répondre aux questions que les populations se posent sur un sujet d’intérêt, pour mieux comprendre ».

La Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) est la première entreprise qui ouvrira le magazine. Les journalistes et les invités ont eu le privilège de visualiser l’élément. Au cours du magazine d’enquête menée par des journalistes formés pour l’émission, les confrères ont fait une ‘’immersion’’ dans cette institution, guidés par trois problématiques : les plaintes sur la facture d’électricité, la corruption et ils ont donné un large aperçu sur le fonctionnement de la CIE, avec à la fin une interview avec le directeur général.

Jean Luc Gnankouri, le directeur marketing et communication rassure sur le professionnalisme des journalistes: « Il est question de révéler la vérité, afin que les entreprises soient mieux jugés. Notre vision est d’apporter le meilleur à la population ».

La directrice générale de Soprod prévoit dix épisodes qui seront animées par Fatim Djédjé, le jeudi en quinze à 20h50min et rediffusées le vendredi en quinze à 10h.

Kpan Charles

 

 

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )