[Côte d’Ivoire Les journalistes en deuil] Pourquoi Pol Dokoui est mort en exil forcé

[Côte d’Ivoire Les journalistes en deuil] Pourquoi Pol Dokoui est mort en exil forcé

-Le témoignage émouvant du président de l’Unjci, Traoré Moussa

La dépouille du célèbre animateur de la radio Fréquence 2, Paul Dokui, décédé début juin au Bénin, est arrivée ce mardi sous le coup de 10h24 min, à l’aéroport international Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan.

L’atmosphère était lourde à supporter, tant l’ancien directeur de fréquence 2, bien connu pour son émission ‘’Mythes et Mystères’’ a retenu l’attention de milliers d’auditeurs.

Hommes de médias, hommes politiques, société civile tous étaient présents, les visages tristes pour accueillir la dépouille du confrère.

Des témoignages, il y en aura, mais celui qui aura retenu notre attention, c’est bien celui du président de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (Unjci), Traoré Moussa (MT).

« J’ai rencontré Dokui à l’occasion de ma tournée dans la sous-région  pour le retour des journalistes en exil en 2012 à Lomé. Il était déjà malade et marchait à l’aide de béquilles. Il était d’accord pour revenir au pays. Je lui ai donné les assurances du ministre du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité (Memis), d’alors Hamed Bakayoko et du Premier ministre Guillaume Soro. Dokui m’a demandé de tout faire pour obtenir l’accord de son épouse en Côte d’Ivoire. J’ai envoyé Boga Sivori à Bonoua pour obtenir l’accord de l’épouse de Dokui. Hélas! Elle a refusé que son mari regagne le pays

Kpan Charles

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )