[Côte d’Ivoire/Lutte contre le braconnage] Des singeons sauvés d’une triste fin grâce à la contribution de l’Ong NOFNA

[Côte d’Ivoire/Lutte contre le braconnage] Des singeons sauvés d’une triste fin grâce à la contribution de l’Ong NOFNA

Taï, 25-05-2021 (Crocinfos.net) L’ONG NOFNA a aidé à sauver des petits singes des mains de braconniers dans la forêt classée du Cavally. C’est ce qui ressort de son rapport élaboré dans le cadre du Programme de petites initiatives (PPI) financé par le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM).

C’est un exemple de bonne collaboration entre la société civile et l’administration. Engagée dans la protection des forêts et la conservation autour du parc national de Taï (dans l’ouest de la Côte d’Ivoire), l’ONG Notre forêt notre avenir (NOFNA) vient de réaliser une action salutaire.

Lors d’une mission d’investigation dans la forêt classée du Cavally, les membres de l’organisation rencontrent le 23 mars 2021, au petit matin, un braconnier avec un singeon à l’épaule. Ils informent aussitôt les agents des Eaux et Forêts qui patrouillent dans la zone. Grace à cette collaboration avec l’ONG NOFNA, les agents des Eaux et Forêts ont mis la main sur deux singeons le 29 mars 2021, les braconniers ayant pris la fuite.

gtf

Le singeon sauvé d’une triste fin grâce à la contribution de l’ong NOFNA

Les singes sont ensuite remis à NOFNA sur une autorisation délivrée le 5 avril 2021 par le capitaine Kouakou Kouadio Michel, chef de poste des Eaux et Forêts de Zagné. « Pendant cette période nous avons soigné et nourris les singes au biberon en attendant d’avoir l’autorisation de “transport d’animaux’’ », expliqué Fidèle Téré, président de l’ONG NOFNA.

Afin de trouver un refuge animalier pour les singeons, l’organisation rentre en contact avec la Fondation pour les chimpanzés sauvages (WCF) qui les oriente vers l’ONG AKATIA, association de conservation des chimpanzés et de la lutte contre le trafic des espèces menacées en Côte d’Ivoire.

Ainsi, après une autorisation de transport d’animaux accordée le 7 avril 2021 à l’ONG NOFNA par le directeur général adjoint des forêts et de la faune du ministère des Eaux et Forêts, la coordonnatrice du projet PPI à NOFNA, Rosine Djéa, a procédé le même jour à Daloa à la remise des jeunes singes à Ouédraogo Abdoul Aziz de l’ONG AKATIA.

Il faut également rappeler que c’est lors d’une mission de monitoring le 1er mars 2021 dans la forêt du Cavally, que NOFNA a constaté la présence de nombreux primates dans le bloc 18 et relevé plusieurs indices de braconnages (étuis de cartouches). Cette mission a permis d’initier l’enquête qui a permis de sauver les singeons de main de braconniers.

 

Source : Sercom

CATEGORIES
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )