[Côte d’Ivoire Man] Le maire déclare la guerre aux stationnements anarchiques

[Côte d’Ivoire Man] Le maire déclare la guerre aux stationnements anarchiques

-Le préfet interpelle André Tia sur le cas du marché de Libreville, transformé en poubelle

La municipalité de Man, dans l’ouest de la Côte d’Ivoire, veut assainir la circulation dans la capitale dans la capitale du grand Ouest, Man. Au cours de la première session ordinaire du conseil municipal de l’exercice 2018, tenue le mercredi 10 avril 2018, elle a déclaré la guerre aux transporteurs et aux commerçants qui occupent anarchiquement les abords des voies.

En effet, certains conseillers municipaux dénoncent le non-respect des arrêtés municipaux interdisant les stationnements anarchiques. Pis, de l‘observation faite par le secrétaire général 2 de la préfecture de Man André Kouakou Bah Yao, il ressort que nombreux usagers de la route ne respectent pas les feux tricolores installés pour réguler la circulation et mettre un terme aux nombreuses accidents de la circulation.

Face à cette ‘’insubordination’’, le maire André Tia veut passer à une autre phase.  « Désormais, nous allons mettre les forces de la police nationale à contribution pour faire respecter les feux tricolores qui ont coûté près de 80 millions FCFA aux contribuables de la commune », a annoncé le premier magistrat de la commune.

Quant aux stationnements anarchiques, surtout des gros camions, le maire de la commune de Man a annoncé l’aménagement de la seconde voie principale qui part de la préfecture à la cathédrale afin de faciliter la circulation et désengorger l’axe principal.

Désormais, indique Tia André, les stationnements des gros camions de marchandises devant les magasins sont autorisés à partir de 18 heures. Quant aux  commerçants installés aux abords de l’axe principal près des feux tricolores, ils seront simplement déguerpis.

L’examen et l’adoption du compte administratif du maire pour l’exercice 2017 a été adopté par les conseillers. Autre titre du fonctionnement, sur une recette de 901 575 687 FCFA, les dépenses se sont élevées à 855 043 014, soit un excédent de 46.532.673 FCFA.

Au titre des investissements, sur une recette de 260 076 308 FCFA, la somme de 248 524 419 FCFA ont été réalisées pour un excédant de 11 551 889 FCFA. « À l’exercice 2017, tous les projets inscrits au programme ont été réalisés à 100% », s’est réjoui le maire.

Le représentant du préfère du département  de Man, André Kouakou Bah Yao a félicité les conseillers municipaux et le maire, pour les résultats obtenus et, surtout pour l’harmonie qui règne au sein du conseil.

Bien avant, il a invité le maire à résoudre le problème du marché de Libreville, transformé en poubelle.

Doumbia Balla Moise (District des montagnes )

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )