[Côte d’Ivoire Municipales d’octobre 2018 au Plateau] Akossi Bendjo soupçonné d’imposer  Ehouo Jacques Gabriel

[Côte d’Ivoire Municipales d’octobre 2018 au Plateau] Akossi Bendjo soupçonné d’imposer Ehouo Jacques Gabriel

-Les conseillers soutiennent la candidature de Dr Kouassi Parfait

Après la révocation du maire sortant, Akossi Benjo dans la commune du Plateau au conseil des ministres, le mercredi 1er août 2018, pour « faux en écriture et de détournement de fonds » portant sur plusieurs milliards de francs CFA, l’homme serait en train de manœuvrer pour imposer son poulain Ehouo Jacques, pour les municipales du 13 octobre 2018.

Le vendredi 3 août 2018, face aux journalistes, le procureur de la République Richard Adou avait indiqué que la « la procédure judiciaire vient de commencer ».

Face à cette situation administrative et judiciaire, Noël Akossi Bendjo, ne veut rien lâcher. Selon des sources municipales, le choix du maire sortant, pris entre le marteau administratif et l’enclume judiciaire serait le député élu du Plateau : Ehouo Jacques Gabriel.

Mais, des voix s’élèvent pour protester contre ce choix. Les conseillers municipaux membres du Pdici se sont réunis à plusieurs reprises, en vain. Les conseillers opposés à la candidature du parlementaire évoquent le fait que, Ehouo Jacques n’est pas membre du conseil municipal, mais « le poulain  du maire Akossi Bendjo».

Les opposants à la candidature de Ehouo Jacques estiment que, non seulement il s’est présenté aux législatives contre le candidat du Rhdp, donc contre le candidat du Pdci et a reçu les moyens conséquents et le soutien de son « parent » Akossi Bendjo, mais ils craignent, que la liste du Pdci soit invalidée. Car, pour eux, Ehouo Jacques, avec sa société NEG COM  a eu des marchés, notamment celui de la publicité et serait trempé dans des malversations au niveau de la mairie du Plateau. Ce qui, pour eux, frise une gestion familiale de la commune et une insulte à l’ensemble du conseil municipal.

Le choix des conseillers municipaux est porté sur le 2e adjoint au maire, Dr Parfait Kouassi. Ce cadre du Pdci est le vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire, par ailleurs président du Comité national de soutien aux Eléphants (Cnse), et ancien président de l’ordre des pharmaciens de Côte d’Ivoire et de l’espace Uemoa. Affaire à suivre.

Une collaboration extérieure de Kouamé Raoul

CATEGORIES
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )