[Côte d’Ivoire] « Notre vision, c’est d’être le leader dans les secteurs du BTP, de l’import-export et transit dédouanement », selon  Jean Michel Bohi de ‘’ Asiel Corporation ‘’

[Côte d’Ivoire] « Notre vision, c’est d’être le leader dans les secteurs du BTP, de l’import-export et transit dédouanement », selon Jean Michel Bohi de ‘’ Asiel Corporation ‘’

Abidjan, le 17-11-2021 (lepointsur.com) « Les grands groupes internationaux opérant dans les secteurs du BTP, de l’Import-export et transit dédouanement, bien qu’ils soient grands n’arrivent pas à satisfaire les ivoiriens souvent par leurs coûts ou par la qualité des services et trop de procédures administratives », a souligné  Jean Michel Bohi, directeur commercial-marketing et exploitation de ‘’ Asiel Corporation ‘’.

Une situation paradoxale que la structure ‘’ Asiel Corporation ‘’, poids entrant issu des domaines du BTP, de l’Import-export et transit dédouanement veut contribuer à changer. Comment ? Eléments de réponses dans cet entretien exclusif avec son Directeur commercial-marketing et exploitation, Jean Michel Bohi.

…notre vision, c’est d’être le leader dans nos secteurs d’activités en surtout surmontant des obstacles spécifiques à notre industrie.

Pouvez-vous nous parler de ‘’ Asiel Corporation ‘’ ?

‘’ ASIEL CORPORATION SARL ‘’ est une entreprise multi dimensionnelle et elle intervient dans le BTP (tous travaux de bâtiment, carrelage, électricité, bâtiment, peinture bâtiment, climatisation, rénovation bâtiment etc.) Import-export et transit dédouanement (envoi réception de colis, marchandises partout dans le monde en toute sécurité, le transport, production et commercialisation de produit Agro pastorale (élevage) Tourisme et hôtellerie.

Quelle est votre stratégie pour entrer sur le marché porteur des secteurs du BTP, de l’import-export et transit dédouanement ?

Je suis d’avis que pour accéder à tout nouveau marché, les relations, notamment avec des acteurs issus du secteur privé et public, sont la clé pour y entrer. Pour cette raison, entre autres, nous avons côtoyé certaines entreprises sur le continent  afin d’y tisser des liens, ce qui m’a permis aussi de mieux comprendre les besoins sur le terrain afin d’apporter des solutions qui répondent aux besoins de ce marché.

Comment comptez-vous faire pour conquérir le marché ?

Nous comptons apporter des solutions nouvelles adaptés aux besoins du peuple Ivoirien  à travers la quantité de nos services et une politique commerciale révolutive. En un mot, nous  venons pour révolutionner les secteurs du BTP, de l’import-export et transit dédouanement.

Parlez-nous alors de cette politique commerciale révolutive ?

D’abord, c’est de développer un réseau d’apporteurs d’affaires avec qui nous allons signer des conventions. Au-delà de cela, nous apportons des conseils et assistance aux différents clients tout en leur donnant des bases de tarifaires concurrentiels. Pour rassurer les ivoiriens nous privilégions plus la qualité et le professionnalisme du personnel ainsi des services ou prestations.

Quelle est la vision de votre entreprise ?

Une vision, c’est déjà la volonté de communiquer vos aspirations à votre équipe et à vos partenaires. C’est le premier pas vers une communication interne efficace.  Alors, notre vision, c’est d’être le leader dans nos secteurs d’activités en surtout surmontant des obstacles spécifiques à notre industrie. Et dans les années à venir, nous vous réitérerons que nous souhaitons avant tout innover, impulser un état d’esprit et notamment d’initiative, développer l’entreprise, l’acquisition des marchés publics et privés.

Quelles sont les difficultés rencontrées dans l’exercice de vos activités ?

Nous avons dû faire face à de nombreuses difficultés. Premièrement, nous  avons dû faire face à un manque d’accompagnement de la part des structures financières. Ensuite, difficile pour obtenir les marchés car l’Ivoirien a peur de nouvelle entreprise.

Quelles sont vos perspectives pour les années à venir?

Nos perspectives dans les années à venir sont vastes mais nous ne souhaitons pas nous fixer d’objectifs. Pour l’équipe de ‘’ Asiel Corporation ‘’, se fixer des objectifs serait se fixer des limites et comme vous l’aurez compris, nous n’en avons pas ! Notre capacité de faire est bien réelle. Seuls des éléments externes et indépendants de notre volonté pourraient contraindre à la réduction de nos perspectives. Une chose est certaine : si vous nous parlez de perspectives, nous vous réitérerons que nous souhaitons avant tout innover, impulser un état d’esprit et notamment d’initiative, développer l’entreprise, l’acquisition des marchés publics et privés.

Un appel à lancer…

Nous demandons aux autorités ivoiriennes de faire confiance aux jeunes ivoiriens en général et à ‘’ Asiel Corporation SARL ‘’ et d’œuvrer à travers des réformes afin que les entreprises ivoiriennes quel que soit sa forme puis être accompagnées et avoir accès au marché public. Ensuite, mon appel aux ivoiriens, je dirai simplement de faire confiance à ‘’ Asiel  Corporation ‘’, car nous venons pour révolutionner et leur rendre la vie facile.

Entretien réalisé par MK

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )