(Côte d’Ivoire Pour la victoire du RHDP) Fofana Kassoum crée « ADO pour tous, tous pour ADO »

(Côte d’Ivoire Pour la victoire du RHDP) Fofana Kassoum crée « ADO pour tous, tous pour ADO »

Militant de première heure du Rassemblement des Républicains RDR, fondé par Djény Kobenan et un groupe d’intellectuels en  1994Fofana Kassoum,  alias « Kass », est un miraculé, qui a échappé à une mort certaine pendant  la crise postélectorale, qui avait  conduit le pays dans une spirale de violence, entre octobre 2010 et avril 2011.

 

Cet admirateur inconditionnel d’Alassane Ouattara, aujourd’hui, chantre de l’unité et de la paix, attend porter plus loin, la voix du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie de la Paix (RHDP) afin d’appeler l’ensemble des Ivoiriens, à faire de la réélection du président de la république sortant un impératif.

 

Pour ce faire,  ses compagnons et lui,  ont décidé de mettre sur pied, un mouvement dénommé « Ado pour tous, tous pour Ado« .Dont  l’objectif est de vulgariser au Maximum les idéaux de rassemblement et de cohésion, autour d’une candidature possible d’Alassane Ouattara, voir un de ses proches, à l’occasion du prochain scrutin présidentiel que la constitution du pays prévoit fin octobre 2020. Depuis plusieurs jours, l’initiateur, qui fut par ailleurs un activiste au visage bien connu au sein des ex Forces Républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) a contrôlé de main de maître, les locaux qui abritent la permanence du RDR, logée au sous quartier wassakara dans la commune de Yopougon.

 

« Nombreux sont nos camarades qui ont été sauvagement tués, lorsque nous avons été agressés par des partisans armés de l’ancien président Laurent Gbagbo, alors que nous nous activions à sécuriser le périmètre de notre ressort (…) » se rappelle Kass, la gorge nouée. « La seule façon de rendre dignement hommage à nos défunts, c’est de pousser le candidat du RHDP à la victoire en 2020, et nous sommes prêts à le faire. C’est l’occasion pour moi de dire un grand merci au camarade Gilbert Kafana Koné, actuel maire de Yopougon, qui a bien voulu reconnaitre notre combat, pour avoir accepté de recruter dans sa police municipale, certains de nos compagnons », explique ce  fidèle d’Alassane Ouattara.

 

Pour traduire en fait, le sens de leur ferme  engagement,  Kassoum Fofana et ses amis projettent pour bientôt, une conférence de presse, à l’effet de dire à haute et intelligible voix, les dispositions saillantes prises, en vue d’une raz- de marrée sans précédent.

EKB

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )