[Côte d’Ivoire] Progrès et défis de la délimitation des Frontières lors de la Journée Africaine des Frontières 2024

[Côte d’Ivoire] Progrès et défis de la délimitation des Frontières lors de la Journée Africaine des Frontières 2024

Lors de la Journée Africaine des Frontières 2024 en Côte d'Ivoire, la CNFCI a mis en avant les progrès de la délimitation des frontières avec le Liberia, le Ghana, le Mali et la Guinée, tout en appelant à la patience des populations frontalières.

Abidjan, Côte d’Ivoire, le 20-6-2024 (crocinfos.net)—La Journée Africaine des Frontières (JAF) 2024 a été marquée en Côte d’Ivoire par une série d’événements organisés dans plusieurs localités frontalières, mettant en lumière les efforts de délimitation et de réaffirmation des frontières du pays. La Commission nationale des frontières de la Côte d’Ivoire (CNFCI) a profité de ces célébrations pour sensibiliser les populations locales sur l’importance de la coopération transfrontalière et de la cohésion sociale.

Renforcement de la coopération transfrontalière

La Journée Africaine des Frontières 2024 en Côte d’Ivoire…

La cérémonie officielle de lancement de la JAF s’est tenue le 6 juin à Tougbo, dans le département de Téhini, sous le thème “Renforcer la coopération transfrontalière, la cohésion sociale et la cohabitation pacifique aux frontières”. À la suite de cette cérémonie, les délégations de la CNFCI ont participé le 12 juin à des célébrations éclatées dans les localités de Débété (frontière avec le Mali), Damé (frontière avec le Ghana), Gbéléban (frontière avec la Guinée) et Pekan Barrage (frontière avec le Liberia).

Progrès des délimitations frontalières

Côte d’Ivoire-Libéria

À Pekan Barrage, près de la frontière avec le Liberia, le commandant Dodo Claver, conseiller technique défense et sécurité, a annoncé l’installation imminente de la commission mixte de réaffirmation de la frontière terrestre et de délimitation de la frontière maritime entre les deux pays. Ce processus inclura l’observation des coordonnées des bornes frontalières, menant à l’adoption et la signature d’un traité par les autorités des deux États.

Côte d’Ivoire-Ghana

À Damé, Issa Bouda, coordinateur technique communication formation, a rappelé que la commission mixte de réaffirmation de la frontière Côte d’Ivoire-Ghana, créée en août 2022, est active. En septembre 2023, une rencontre de la sous-commission technique s’est tenue à Aboisso pour définir la méthodologie et le planning des opérations. Depuis, une mission d’observation des bornes frontalières a été réalisée, allant de la borne BP 55 au bord de mer jusqu’à la borne BP 45. La prochaine mission de terrain est prévue pour novembre 2024, visant à continuer les observations jusqu’à la limite nord de la frontière commune.

Côte d’Ivoire-Mali

À Débété, à la frontière avec le Mali, Coulibaly Abdramane, coordonnateur technique stratégie et documentation, a indiqué que depuis la création de la commission mixte en août 2021, des recherches documentaires ont été menées, notamment aux Archives Nationales du Sénégal. En mars 2024, une rencontre à Bamako a validé le tracé théorique de la frontière, avec une mission conjointe de terrain prévue en juillet prochain pour confronter ce tracé aux données réelles.

Côte d’Ivoire-Guinée

… s’est déroulée aussi à Gbéléban en Guinée. Ph. Dr

À Gbéléban, Nurudine Oyewole, coordonnateur technique contentieux et coopération transfrontalière, a précisé que des recherches documentaires approfondies ont été réalisées aux Archives Nationales du Sénégal, en France et à Paris. Début juillet prochain, une rencontre entre experts ivoiriens et guinéens à Grand-Bassam analysera ces documents pour adopter l’esquisse du tracé théorique de la frontière, suivie d’une mission de terrain.

Appel à la patience et maintien de la cohésion sociale

Les différentes délégations de la CNFCI ont demandé la patience des populations frontalières face à la complexité et la longueur du processus de délimitation des frontières. Elles ont exhorté les populations à éviter toute action pouvant nuire à la cohésion sociale, en insistant sur l’importance de la confiance envers les autorités pour mener à bien ces processus sans incidents.

Infrastructures et équipements offerts

À Pekan Barrage, près de la frontière avec le Liberia. Ph.Dr

La célébration éclatée a également été l’occasion pour la CNFCI d’offrir des infrastructures socio-économiques de base et du matériel bureautique aux services étatiques. Les festivités ont été enrichies par la présence des populations frontalières des pays voisins et de leurs autorités locales, marquées par des défilés et des danses, ainsi qu’un match de gala entre les sélections sportives des villages ivoiriens et du pays voisin.

Importance de la Journée Africaine des Frontières

La date du 7 juin, choisie par l’Union Africaine pour célébrer la JAF, vise à vulgariser le Programme Frontière de l’Union Africaine et à promouvoir une gouvernance intégrée des zones frontalières en Afrique. Depuis 2020, le Secrétariat Exécutif de la CNFCI utilise cette occasion pour organiser des activités transfrontalières, renforçant la cohésion et répondant aux besoins en infrastructures de base dans les zones frontalières de la Côte d’Ivoire.

En conclusion, la Journée Africaine des Frontières 2024 a permis de mettre en avant les efforts continus de la Côte d’Ivoire pour délimiter et réaffirmer ses frontières, tout en renforçant la coopération et la cohésion sociale dans les régions frontalières. La CNFCI reste engagée à poursuivre ces initiatives pour assurer la paix et la sécurité transfrontalière.

Athanase Kangah avec le sercom de la CNFCI

À propos de la CNFCI

Créée par décret n 2017-462 du 12 juillet 2017, la Commission Nationale des Frontières de la Côte d’ivoire (CNFCI) a pour mission d’assister le gouvernement dans la conception, la définition et la mise en œuvre des politiques et stratégies nationales. Présidée par monsieur le premier ministre et regroupant 26 membres, elle est chargée notamment :

de faire des suggestions ou propositions au gouvernement en matière de délimitation, de matérialisation et de gestion des frontières , de veiller à la mise en œuvre effective des politique et stratégie nationales des frontières par le secrétariat  exécutif et également de veiller à la prévention  et au règlement des litiges frontaliers pouvant surgir entre la CI et les pays limitrophes .

Conformément aux termes dudit décret, et dans le cadre de l’opérationnalisation de la CNFCI, le Conseil des ministres a procédé le 29 janvier 2020 à la nomination de monsieur Diakalidia KONATE en qualité de Secrétaire Exécutif de cette commission.

CATEGORIES
TAGS
Share This