[Côte d’ivoire/Santé] Le gouvernement a procédé au lancement du projet de la plateforme du groupe FOSUN PHARMA

[Côte d’ivoire/Santé] Le gouvernement a procédé au lancement du projet de la plateforme du groupe FOSUN PHARMA

Le ministre Pierre N’gou Dimba en charge de la santé, de l’hygiene publique et de la Couverture maladie universelle a procedé jeudi 10 novembre 2022 au lancement du projet de construction de la plateforme Fosun Phama Cote d’Ivoire du groupe Fosun Pharmaceutical Shanghai (fondé en 1994), à Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan.

Cette plateforme sera composée d’une unité de deux lignes de production de produits pharmaceutiques finis, à formulation orale, conformes aux normes de préqualification de l’OMS et d’un centre de distribution conforme aux Bonnes Pratiques de distribution de l’Union européenne. La construction du site débutera au premier trimestre de l’année 2023 et prendra fin au premier trimestre de l’année 2025.

« Avec un investissement total de plus de 50 milliards FCFA soit 75 millions EURO, la plateforme sera bâtie sur 5 hectares à Grand-Bassam, à environ 25 kilomètres d’Abidjan, et générera près de 1000 emplois directs », a indiqué M. Jean-Marc Bouchez directeur général de TRIDEM PHARMA Afrique francophone, chargé de présenter le projet.

FOSUN Pharma 2

M. William Wu président du groupe Fosun Pharma troisième personnalité à partir de la gauche, à sa gauche le ministre Pierre Dimba en charge de la santé

Selon lui, le projet qui se déroulera en trois phases, prévoit en premier lieu la construction d’une usine de production de médicaments essentiels à formulation orale, ayant une capacité d’un milliard de comprimés par an, ensuite la capacité de production sera portée à deux milliards de comprimés par an, puis l’entreposage à une capacité de 10 000 palettes à long terme.

A l’en croire, cette plateforme sera la plus grande usine de production d’anti-infectieux de l’Afrique francophone subsaharienne, et sera exploitée conformément aux dernières bonnes pratiques de fabrication et de distribution et le plus grand site de production pharmaceutique local jamais construit en Afrique de l’Ouest.

« Ce projet permettra de réduire la dépendance des marchés africains vis-à-vis des médicaments importés, et participera activement aux côtés des autorités ivoiriennes, à la mise en place d’une politique d’autosuffisance en matière de production pharmaceutique », a-t-il insisté.

Prenant la parole, M. William Wu président du groupe FOSUN PHARMA a fait savoir que l’entreprise est axée sur le patient et les besoins cliniques. « L’entreprise enrichit son portefeuille de produits innovants grâce à des modèles de coopération diversifiés et à plusieurs niveaux. Fosun Pharma a créé des plateformes technologiques pour des médicaments innovants à petites molécules, des anticorps et des thérapies cellulaires, en se concentrant sur des domaines thérapeutiques clés tels que l’oncologie et l’immunothérapie, le métabolisme et le système digestif, ainsi que le système nerveux central. Fosun Pharma explore également vivement les technologies de pointe, telles que l’ARN, la thérapie génique, l’ADC et le PROTAC, afin de renforcer ses capacités d’innovation », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, il fait savoir que Fosun Pharma est l’un des premiers groupes pharmaceutiques chinois sur les marchés étrangers. L’Afrique est le marché émergent le plus important stratégique, ce pourquoi dira-t-il, « nous travaillons sans relâche pour améliorer l’accessibilité des productions pharmaceutiques et de santé en Afrique ».

Il a aussi relevé qu’en 2017, le groupe a réalisé l’acquisition de Pharma France, et en 2021, sa filiale Pharma Côte d’Ivoire a été mise en opération, pour le premier centre de distribution conforme aux normes et standards de bonnes pratiques de distribution européenne en Afrique francophone.

« Un an plus tard, nous sommes ravis de retrouver la Côte d’Ivoire pour le lancement du projet », s’est-il réjoui, non sans exprimer toute sa gratitude aux autorités ivoiriennes.

Quant au ministre de la santé, il soutient que cette action de production de médicaments au niveau local fait partie intégrante des évènements que l’Etat souhaite voir souvent réaliser dans notre pays, car la vision du président Alassane Ouattara est de faire de la Côte d’Ivoire une puissance industrielle, unie dans sa diversité culturelle, démocratique et ouverte sur le monde, qui accorde aussi une priorité au développement de l’industrie pharmaceutique.

« C’est dans cette dynamique que le Ministère en charge de la santé se fixe comme objectif de passer de 6% à 30% de la couverture des besoins nationaux en médicaments d’ici 2030 », a-t-il soutenu.

Et d’ajouter « La production du médicament nécessite une technologique de pointe d’où l’importance d’un transfert de savoir-faire. Ce qui explique la présence du groupe Fosun Pharma, premier groupe chinois en matière de production de médicaments qui nous fait l’honneur de s’installer en Côte d’Ivoire. Je profite donc de cet instant pour remercier au nom du gouvernement, M. William WU, Président du Conseil d’Administration de ce groupe pour le choix porté sur notre pays ».

Y.K.

CATEGORIES
TAGS
Share This