[Côte d’Ivoire/Sport et cohésion sociale] L’AFUJ et les frères de Koumassi se neutralisent

[Côte d’Ivoire/Sport et cohésion sociale] L’AFUJ et les frères de Koumassi se neutralisent

Abidjan, 25-05-2021 (crocinfos.net) Se positionner comme le leader des associations de la société civile dans la commune d’Attécoubé et participer pleinement à son développement, par la promotion de la cohésion sociale par le sport telle est l’ambition affichée par l’Association des Frères-Unis d’Attécoubé-Jérusalem (AFUJ), lors du match de football qu’elle a organisé au stade olympique de Jérusalem le dimanche 16 mai dernier avec le soutien de M. DIETO Marcel, directeur général de l’Entreprise de Prestations en Hydraulique et Divers (EPHD).

Dans son mot de bienvenue, le président de l’AFUJ, M. André Ouohi a tenu à remercier sincèrement les frères venus de Koumassi pour leur déplacement en grand nombre à Jérusalem notamment avec l’implication forte de Maitre Kouassi Bonard. Il a ensuite salué les membres pour leur mobilisation exemplaire et l’esprit d’hospitalité qui les anime. Enfin, il a conseillé les différents encadreurs des équipes et les joueurs pour que le match se déroule sans heurt, dans la convivialité.

C’est finalement sous le coup de 9h que le match qui a opposé l’équipe des frères unis d’Attécoubé Jérusalem à celle de Koumassi FC a commencé. Déjà au match aller qui a eu lieu le dimanche 13 décembre 2020, les frères de Koumassi ont été tenus en échec sur leurs installations par l’équipe de AFUJ sur le score de 1-1. Pour ce match retour du dimanche 16 Mai 2021, l’équipe du Président N’Gouandy Adjomane, venue en conquérant et gonflée à bloc s’est heurtée à une équipe rigoureusement organisée de l’AFUJ.

Dans une parfaite organisation assise sur la défense l’équipe de l’AFUJ tente à plusieurs reprises de surprendre son adversaire par des contres sans succès. Le retour des attaquants de Koumassi FC donne des sueurs froides aux frères Unis de l’AFUJ. Après 90 minutes de jeu, les deux équipes se sont séparées sur un score vierge (0-0).

Il est à noter le bon comportement des joueurs et les supporters des deux équipes. L’esprit de fraternité et d’amitié a régné durant tout le match.

Après le sport, place au partage et à la communion. Les membres des deux associations sœurs se sont retrouvés, dans une ambiance festive, autour d’un déjeuner offert à l’AFUJ au maquis de la sœur Paola.

Correspondance particulière de André O.

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )