(Côte d’Ivoire Touba) La Fondation Awi donne du sourire aux mamans et aux tout-petits

(Côte d’Ivoire Touba) La Fondation Awi donne du sourire aux mamans et aux tout-petits

Faire du social et venir au secours des plus vulnérables. C’est l’objectif que s’est fixé Madame Bakayoko Mariama Diarra, secrétaire générale de la Fondation African women Initiatives (Awi)

 

Elle vient encore une fois  de faire parler son cœur. A la veille de chaque nouvel an, elle apporte de l’aide aux nourrices  et aux tout-petits. Ainsi le jeudi 19 décembre dernier à Touba, une délégation de la fondation a rendu visite aux patientes de la maternité du centre de santé urbain intégré de Touba. Sur place, elle a offert des présents à chacune des 11nourrices. Ces dons composés de couvertures, de couches jetables et divers produits cosmétiques ont été remis aux différentes femmes. C’est avec le sourire  aux lèvres que les bénéficiaires, ont adressé  des mots de remerciements  aux promoteurs de la fondation Awi.

 

Les agents de santé n’ont pas été oubliés. Ils ont  reçu des kits alimentaires.  Le centre de santé quant à lui,  a reçu six cartons de produits d’entretien (savon liquide, savon en poudre, de l’eau de javel) en plus d’une douzaine de cartons de gants pour soins. Docteur Dopré Diabaté, médecin-chef du centre de santé urbain intégré, a exprimé sa gratitude à Mariam Fadiga Fofana, présidente fondatrice d’Awi pour sa sa générosité envers les  couches vulnérables.

 

Comme doléances,  le responsable du centre de santé a souhaité la construction d’une clôture, la dotation en ambulance, le reprofilage de la voie d’accès. Après le centre de santé,  ce sont les enfants du groupe scolaire El Hadj Nadiani Mory Fadiga qui ont reçu la visite de la  fondation Awi. Là-bas,  les tout-petits de la maternelle, ont été comblés d’une centaine de cadeaux distribués à la faveur du traditionnel arbre Noel. Leurs enseignantes, ont également reçu des pagnes en guise de présents. Des poèmes, des concours « Bagnon » et miss, ont meublé cet autre instant de partage.

 

Seydou Badjan

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )