[Côte d’Ivoire] Vincent Toh Bi Irié démissionne pour ‘’l’honneur’’ et pour le respect de sa ‘’conscience’’

[Côte d’Ivoire] Vincent Toh Bi Irié démissionne pour ‘’l’honneur’’ et pour le respect de sa ‘’conscience’’

Abidjan, 28-08-2020 (https://crocinfos.net/) Le préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi Irié a annoncé officiellement, ce vendredi 28 août 2020, qu’il a bel et bien démissionné. Dans une note publiée sur sa page Facebook, cela ne fait l’objet d’aucun doute.

Costume bleu nuit, assortie d’une chemise blanche pour mettre fin au costume aux boutons dorés avec pattes d’épaules brodées et parements de manches brodés amovibles du préfet. La photo de la page Facebook officielle du récent préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi Irié a changé. C’est donc officiel. Le préfet hors grade nommé le lundi 06 août 2018 par décret présidentiel, à la tête de la région d’Abidjan a effectivement démissionné. « Le Mercredi 26 Août 2020, j’ai présenté ma démission à ma hiérarchie », a-t-il posté. Avant cette annonce officielle, la démission du dépositaire de l’autorité de l’État dans le département d’Abidjan faisait déjà grand bruit sur les réseaux sociaux, à la surprise générale de ses admirateurs. « Merci et… au revoir », a écrit Vincent Toh Bi en guise de remerciement au peuple ivoirien, qui l’a porté dans son cœur tout au long de sa mission.

Adulé pour sa proximité d’avec les abidjanais, pour son travail acharné sur le terrain en vue du bien-être de ses populations, le préfet d’Abidjan a souligné qu’il a préféré rendre le tablier à cause de son “honneur’’ et sa “conscience’’.

« Pour l’honneur et pour le respect de ma conscience, j’ai décidé de quitter mes fonctions de Préfet du Département d’Abidjan », a-t-il expliqué. Sans toutefois donner plus de précision sur les raisons de sa démission.

En revanche, plusieurs bruits de couloir faisaient état de ce qu’il n’était plus en de bons termes avec son supérieur hiérarchique, le ministre ivoirien de l’Intérieur, Sidiki Diakité. Qui avait pris un arrêté pour interdire la marche de l’opposition contre la candidature du président de la République, Alassane Ouattara à la présidentielle d’octobre 2020.

D’autres sources l’annoncent comme directeur de cabinet du Premier ministre, Hamed Bakayoko avec qui, il a déjà travaillé au ministère de l’intérieur et de la sécurité, comme directeur de cabinet.

Si l’information venait d’être avérée, il va appuyer le chef du gouvernement ivoirien dans le processus du dialogue social et de la paix dans en Côte d’Ivoire.

Georges Kouamé

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )