[Décès de Hamed Bakayoko] 8 mois après, un autre mercredi noir s’abat sur les Ivoiriens

[Décès de Hamed Bakayoko] 8 mois après, un autre mercredi noir s’abat sur les Ivoiriens

Après le décès du Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, le mercredi 8 juillet 2020, c’est son successeur Hamed Bakayoko qui vient de tirer sa révérence, huit mois après, le mercredi 10 mars 2021. Un autre mercredi noir qui endeuille les filles et fils de la Côte d’Ivoire.

Abidjan, le 11-03-2021 (crocinfos.net) Après le décès du Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, le mercredi 8 juillet 2020, c’est son successeur Hamed Bakayoko qui vient de tirer sa révérence, huit mois après, le mercredi 10 mars 2021. Un autre mercredi noir qui endeuille les filles et fils de la Côte d’Ivoire.

Des Hommes en sanglots, les yeux larmoyants, des paroles saccadées et inaudibles, ses proche sont sous le choc, toute la Côte d’Ivoire est en deuil.

Le Premier ministre, Hamed Bakayoko, est décédé le mercredi 10 mars 2021 à Fribourg-en-Brisgau en Allemagne. Huit après le décès du Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, son successeur vient de tirer son dernier souffle dans un hôpital en Allemagne, un autre mercredi.

‘’Il n’aura passé que huit mois à la Primaire avant d’être arraché à l’affection des vivants’’

Hospitalisé depuis le début du mois de mars à l’Hôpital américain de Paris et transféré en urgence en Allemagne dans la matinée du 6 du même mois, le Premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, a succombé à un cancer fulgurant, le mercredi 10 mars à l’âge de à l’âge de 56 ans.

Hamed Bakayoko avait été évacué en France le 18 février 2021. Ces derniers mois, il avait contracté la Covid-19 et souffert d’une grosse crise de paludisme. Lors d’un premier séjour à Paris, fin janvier, il avait effectué une batterie de tests médicaux à l’Hôpital américain sans qu’aucun diagnostic précis ne soit communiqué.

‘’Né le 10 février 1959 à Abidjan, le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly avait été nommé Premier ministre par le Président Alassane Ouattara le 10 janvier 2017’’

Il n’aura passé que huit mois à la Primaire avant d’être arraché à l’affection des vivants. « Notre pays est en deuil », a déclaré Alassane Ouattara, dans un message publié sur les réseaux sociaux. « Je rends hommage au Premier Ministre, Hamed Bakayoko, mon fils et proche collaborateur, trop tôt arraché à notre affection », continue le chef de l’État, rendant hommage à « un grand homme d’État, un modèle pour notre jeunesse, une personnalité d’une grande générosité et d’une loyauté exemplaire ».

Né le 10 février 1959 à Abidjan, le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly avait été nommé Premier ministre par le Président Alassane Ouattara le 10 janvier 2017.

Amadou Gon Coulibaly disait lui aussi, définitivement adieu au monde des vivants, le mercredi 8 juillet 2020. En effet, il était rentré à Abidjan le 2 juillet, après deux mois d’hospitalisation en France. Malheureusement, il avait été victime d’un malaise, en plein conseil des ministres, le premier auquel il participait après sa convalescence. Transféré à la Polyclinique internationale Sainte Anne-Marie (PISAM), dans la commune de Cocody, à Abidjan, il y est décédé un mercredi à l’âge de 61 ans.

Les Ivoiriens n’ont pas encore fini de sécher leurs larmes du mercredi noir du 8 juillet 2020, qu’un autre mercredi noir s’abat sur eux avec le décès du Premier ministre Hamed Bakayoko.

Bienvenue R. Kwado

 

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (1)
  • comment-avatar

    Que son âme repose en paix.

  • Disqus ( )