Des ministres font la fête en pleine conjoncture

Des ministres font la fête en pleine conjoncture

Pendant ce temps, certains ministres reconduits dans le gouvernement JPA2, retournent en héros dans leurs régions respectives. Eux-là, ils n’ont pas bien compris le message de ton Camarade et du Blanc de la Mé. Ils font la fête alors que la conjoncture leur commande la sobriété, l’efficacité et la performance.

-Ils n’ont rien compris

Abidjan, le 7-5-2022 (crocinfos.net) À Barthelemy Zouzoua Inabo: Ma carapace a été secouée. Je n’ai pas eu le courage et les armes pour te donner les nouvelles au pays de ton Camarade, comme d’habitude, à 7 h. Et pourtant, rien n’est jamais statique par ici…

Il y avait de la matière… Ton Camarade même, son affaire de Dieu… Tu ne peux pas actuellement. Si tu veux obtenir actuellement quelque chose de lui, développe une projet religieux. Construction d’une mosquée, d’une église, en tout une œuvre qui rend grâce à l’éternel, il est prêt pour ça. Après la Oumrah, il a reçu ce vendredi 6 mai 2022, le Secrétaire général du Saint Siège. Le Blanc de la Mé aussi a suivi le mouvement.

Pendant ce temps, certains ministres reconduits dans le gouvernement JPA2, retournent en héros dans leurs régions respectives. Eux-là, ils n’ont pas bien compris le message de ton Camarade et du Blanc de la Mé. Ils font la fête alors que la conjoncture leur commande la sobriété, l’efficacité et la performance.

Je te disais que ma carapace a été secouée. Vidé de mes forces. Oui, oui. Ce vendredi 6 mai 2022, les journalistes de Sport ont organisé une soirée-hommage a l’un des nôtres, Roger Okou Vabé, décédé un an plus tôt. Les souvenirs ressassés, le vécu avec le frère, l’ami, le confrère m’ont plongé dans une sorte d’introspection. J’écoutais les jeunes raconter l’une des plus belles et plus denses plumes de la presse sportive de ces trente dernières années… Je revois encore l’homme… Je ne le sens plus… Je ne peux plus le taquiner non plus. La vie…

Je sens du coup, le vide. Le grand vide. Des questions. Sur moi-même, sur la profession, le regard des autres, le rapport aux autres. L’arbre de la vie… Le départ.

La chronique de Fernand Dédeh

NB: le titre est de la rédaction

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )