[Développement des centres sociaux] Mme Clarisse Slaha Kayo Mahi a rencontré Dr Eugène Aka Aouelé, hier

[Développement des centres sociaux] Mme Clarisse Slaha Kayo Mahi a rencontré Dr Eugène Aka Aouelé, hier

Le président du Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec), Dr Eugène Aka Aouelé, par ailleurs, président de l'Association des régions et districts de Côte d'Ivoire (Ardci), a reçu en audience au siège de ladite institution à Abidjan-Plateau, le mercredi 2 mars 2022, la secrétaire d'État chargée de la Protection sociale (Seps), Mme Clarisse Slaha Kayo Mahi.

-Vers la signature d’un partenariat entre le secrétariat d’État chargé de la protection sociale et l’Ardci

Abidjan, le 3-3-2022 (crocinfos.net) Le président du Conseil économique, social, environnemental et culturel (Cesec), Dr Eugène Aka Aouelé, par ailleurs, président de l’Association des régions et districts de Côte d’Ivoire (Ardci), a reçu en audience au siège de ladite institution à Abidjan-Plateau, le mercredi 2 mars 2022, la secrétaire d’État chargée de la Protection sociale (Seps), Mme Clarisse Slaha Kayo Mahi.

Cette rencontre qui a enregistré la présence des vice-présidents de régions membres du bureau de l’Ardci, s’inscrit dans le cadre de la mission de développement et de gestion des Centres sociaux que gère Mme Clarisse Kayo Mahi, Secrétariat d’Etat auprès du Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale.

Aussi, vise-t-elle à obtenir l’implantation active des conseils régionaux sur toute l’étendue du territoire national et des collectivités locales, ‘’premiers guichets de protection sociale’’ que constituent les centres sociaux.

D’entrée de jeu, la secrétaire d’État chargée de la protection sociale a exposé aux membres du bureau de l’Ardci la vision du Gouvernement et sa stratégie pour parvenir à doter chaque collectivité locale d’un centre social, de sorte à faciliter l’accès des populations vulnérables aux programmes d’assistance sociale mis en place par le président de la République, Alassane Ouattara, et son gouvernement.

En effet, Mme Clarisse Kayo Mahi a indiqué que le programme de développement des centres sociaux s’inscrit dans le cadre du projet ‘’Côte d’Ivoire Solidaire’’ du Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara. Elle a également rappelé que ce programme doit également permettre de renforcer les capacités opérationnelles de ces instruments de mise en œuvre de la politique de protection sociale.

Par ailleurs, la secrétaire d’État a invité les présidents de régions et de districts regroupés au sein de l’Ardci, à ériger en priorité la construction de bâtiments pour l’amélioration des installations hébergeant les centres existants et faciliter la création de d’autres centres dans les localités non encore dotées. Toutefois, elle les a encouragés à soutenir les centres sociaux de leurs localités à répondre aux besoins des populations en difficultés en contribuant à les doter en moyens matériels (de mobilité surtout) et financiers suffisants.

Une vue de la rencontre

Une vue de la rencontre. Ph.Dr

Au nom de l’Ardci, Dr Eugène Aka Aouélé a salué la démarche de la secrétaire d’État chargé de la Protection sociale pour la bonne maîtrise de son domaine et félicité le Président de la République pour la mise en place de ce programme. « Votre département vient à point nommé. Le moment étant à l’orientation des investissements, au niveau des régions et district, dans l’action sociale aujourd’hui plus que hier », s’est réjoui le président de l’Ardci.

En un mot, les échanges ont porté autour de l’intervention  des régions dans le cadre d’une collaboration étroite avec le Secrétariat d’État auprès du Ministre de l’Emploi et de la Protection Sociale chargé de la Protection sociale. Ainsi, il a été convenu d’un partenariat dont les contours et modalités seront énoncés dans la suite des discussions à venir entre les deux structures. À cet effet, atelier d’information et de sensibilisation sera organisé à l’attention des élus des régions et districts.

Après les visites de terrain dans les centres sociaux en décembre 2021 et février 2022, respectivement à Abidjan et dans la région du Sud-Comoé, pour s’enquérir de l’état des lieux dans ces centres, l’ex-DGA de la CNPS, Mme Clarisse Kayo Mahi prévoit un second axe de sa stratégie de repositionnement des centres sociaux aux cœur du dispositif de protection sociale de la Côte d’Ivoire, à travers des rencontres avec les parties prenantes de l’activité des centres sociaux.

Pour rappel, à ce jour, la Côte d’Ivoire compte 113 centres sociaux qui ont pour mission d’être plus proche des populations pour une meilleure prise en charge des vulnérabilités auxquelles celles-ci sont confrontées. Cependant, ils sont encore en nombre insuffisants au regard de l’ambition du Gouvernement de facilité l’accès aux prestations de protection sociale, à un plus grand nombre de populations défavorisées.

Kpan Charles, info sercom SEPS

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )