[Dialogue constructif à Dimbokro] Le Gouvernement renforce la proximité avec les citoyens du District des Lacs

[Dialogue constructif à Dimbokro] Le Gouvernement renforce la proximité avec les citoyens du District des Lacs

Lors de la rencontre ‘’Échanges Citoyens’’ à Dimbokro, les représentants du gouvernement ivoirien ont discuté avec les habitants du District des Lacs des avancées et défis locaux.

Abidjan, Côte d’Ivoire, le 18-6-2024 (crocinfos.net)—Les populations du District des Lacs se sont rassemblées en grand nombre à Dimbokro pour participer à une rencontre interactive avec le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, la gouverneure du District des Lacs, Raymonde Goudou-Coffie, et la directrice du Centre d’Information et de Communication gouvernementale (CICG), Awa Dosso, le vendredi 14 juin 2024. Cette rencontre organisée dans le cadre de la tribune “Échanges Citoyens”, vise à faciliter le dialogue entre le gouvernement et les citoyens et à leur donner la parole, comme l’a souligné Awa Dosso.

Nanan Emmanuel Koffi, chef de village à Dimbokro et porte-parole des chefs du District, a exprimé sa satisfaction quant aux réalisations gouvernementales, notamment les routes bitumées, l’adduction d’eau potable, l’électrification des villages, et la construction de centres de santé et d’écoles. “Beaucoup a été fait par le gouvernement dans notre District”, s’est-il réjoui, tout en soulevant des préoccupations telles que la cherté de la vie, l’orpaillage clandestin, le non-affichage des prix des produits manufacturés, et la hausse des factures d’électricité.

Les ministres Amadou Coulibaly et Raymonde Goudou-Coffie ont attentivement écouté ces préoccupations et ont réitéré les réalisations sociales du gouvernement qui ont significativement amélioré les conditions de vie des citoyens. Ils ont évoqué l’augmentation du taux national d’électrification, passé de 33 % en 2011 à plus de 88 % actuellement, ainsi que l’amélioration de l’accès à l’eau potable, avec un taux d’adduction situé entre 70 et 75 %. Les subventions aux producteurs de cacao, la construction et la réhabilitation des routes, et la revalorisation des indices et salaires des fonctionnaires figurent également parmi les efforts notables déployés depuis 2011, sous la direction du Président Alassane Ouattara.

Conscient des attentes croissantes des populations, notamment en ce qui concerne la lutte contre la cherté de la vie et l’orpaillage clandestin dans la région du N’Zi, ainsi que les coupures d’électricité et d’eau, le ministre Amadou Coulibaly a rassuré que des projets sont en cours pour adresser ces enjeux. Pendant la phase de questions-réponses, il a annoncé une nouvelle mesure : les frais de transfert d’un malade d’un hôpital public à un autre seront désormais pris en charge par la formation sanitaire, et non plus par les parents du patient.

À la fin des échanges, le ministre a invité les citoyens à faire preuve de patience et à collaborer activement avec l’administration pour continuer à faire avancer le pays. “Soyez les oreilles et les yeux de l’administration. Collaborez avec elle. C’est comme ça que nous allons faire avancer notre pays”, a-t-il insisté.

Raymonde Goudou-Coffie, première responsable du District, a également exprimé sa satisfaction quant aux progrès réalisés. “Dans le District des Lacs, composé des régions du Bélier, du N’Zi et de l’Iffou, avec 470 localités, le taux d’électrification est aujourd’hui de 65 %.” Elle a ajouté que “d’importants efforts sont en cours dans l’Iffou et le N’Zi en matière d’eau potable, avec plusieurs châteaux en construction qui seront livrés d’ici à 2025.”

“Échanges Citoyens”, à sa deuxième édition après l’étape du District des Montagnes, avait pour thème : « Phase 2 du Programme social du gouvernement : acquis, perspectives et retours citoyens dans le District autonome des Lacs ».

Ouattara Abdoul Karim avec le CICG

CATEGORIES
TAGS
Share This