École, cherté de la vie… : La pression de la base est forte

École, cherté de la vie… : La pression de la base est forte

Tabaski. Fête du Mouton. Mouton-tour. « Ensemble parlons de notre école et innovons pour l'améliorer », a dit JPA avant d’ouvrir solennellement et officiellement les États généraux de l’Éducation nationale, version « Petromax de l’École ivoirienne »

Abidjan, le 20-07-2021 (crocinfos.net) À Barthelemy Zouzoua Inabo: Tabaski. Fête du Mouton. Mouton-tour. « Ensemble parlons de notre école et innovons pour l’améliorer », a dit JPA avant d’ouvrir solennellement et officiellement les États généraux de l’Éducation nationale, version « Petromax de l’École ivoirienne ». JPA justement, met tout en œuvre, pour dissuader les initiateurs de la marche contre la vie chère. Ces derniers ont fermé les oreilles et maintiennent leur manifestation ce mercredi 21 juillet 2021. Le terrain fait le chef.

‘’La nouvelle école ivoirienne envisagée ne sortira pas du néant. Elle sera bâtie sur les acquis et fondations de tous ceux qui ont donné de leurs réflexions et engagements pour la formation des jeunes ivoiriens depuis l’indépendance de la Côte d’Ivoire.’’

La ministre ivoirienne de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, Mariatou Koné

La ministre ivoirienne de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation, Mariatou Koné

Absence remarquée au Palais des Congrès du Sofitel Hôtel Ivoire de la Péré nationale, past-ministre de l’Éducation nationale. Ovations nourries à l’évocation de son nom par son successeur à l’ouverture des travaux des états généraux de l’Éducation nationale. Hommage fort et mérité. Pendant 10 ans, elle a donné le meilleur d’elle-même, dans un contexte post-crise difficile, pour tenir l’École ivoirienne debout. La nouvelle école ivoirienne envisagée ne sortira pas du néant. Elle sera bâtie sur les acquis et fondations de tous ceux qui ont donné de leurs réflexions et engagements pour la formation des jeunes ivoiriens depuis l’indépendance de la Côte d’Ivoire. Plusieurs anciens ministres justement, étaient présents à l’ouverture des travaux. Ils vont durer six mois et vont impliquer toutes les couches sociales du pays. « À tous nos compatriotes et amis de la Côte d’Ivoire, quelles que soient vos positions sociales, quelles que soient vos positions géographiques, votre contribution effective aux États généraux de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation est très attendue… ». Appel de la ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation. Soutien fort de l’UNESCO et des partenaires internationaux de l’Education nationale. « Toutes les grandes Nations, tous les pays développés ont misé sur la disponibilité de ressources humaines qualifiées et cela passe par l’éducation et la formation », selon la directrice générale adjointe de l’UNESCO.

JPA sur plusieurs fronts. Une journée particulièrement chargée ce lundi 19 juillet 2021. Avant les États généraux de l’Éducation nationale, il s’est préoccupé du dossier de la vie chère.

‘’Attention Covid-19! Rien n’est gagné. La Côte d’Ivoire est dans une phase stagnante. Les nouveaux cas de contamination n’explosent pas. Mais la Covid19 continue de tuer.’’

La pression de la base est forte. Le gouvernement a bien entendu la grogne des populations. Concertations à tous les niveaux. Les initiateurs de la marche contre la vie chère maintiennent la pression et appellent à la marche le mercredi 21 juillet 2021. Selon leurs coordonnateurs, le gouvernement doit d’abord prendre des mesures fortes pour baisser les prix des produits sur le marché avant d’envisager un report ou une annulation de la manifestation projetée. Dans cette affaire, le conseiller n’est pas le payeur.

Attention Covid-19! Rien n’est gagné. La Côte d’Ivoire est dans une phase stagnante. Les nouveaux cas de contamination n’explosent pas. Mais la Covid19 continue de tuer. 23 cas confirmés, 46 cas guéris et 2 morts selon les chiffres rendus publics ce lundi 19 juillet 2021.

Les mauvaises nouvelles viennent du Sénégal. 575 nouveaux cas et 7 décès ce lundi 19 juillet à Dakar. « Des mosquées annoncent qu’elles ne vont pas faire la prière collective. Plus de places dans les hôpitaux, même en réanimation. Et manque d’oxygène. ».

Allons manger le mouton de la Tabaski mais gardons-nous des comportements à risques.

On ne va pas faire un tour chez ton Camarade? Il a reçu trente (30) moutons de son homologue du Mali hein… Preuve des bonnes relations entre la Côte d’Ivoire et le Maliba et entre les deux hommes. Ton Camarde ne va pas manger les moutons maliens tout seul…

La chronique de Fernand Dédeh

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )