[Élections locales 2023] Vers l’examen des candidatures en Côte d’Ivoire par la CEI

[Élections locales 2023] Vers l’examen des candidatures en Côte d’Ivoire par la CEI

La Commission électorale indépendante (CEI) de Côte d'Ivoire va examiner des candidatures pour les élections locales 2023, après des actes de propagande électorale. Les candidats sont avertis sur l'importance du respect des lois électorales pour éviter l'invalidation de leurs candidatures. Les médias et les réseaux sociaux sont également rappelés à se conformer aux règles définies pour garantir l'intégrité du processus électoral.

Abidjan, Côte d’Ivoire, le 21 août 2023 (crocinfos.net) La Commission Electorale Indépendante (CEI) prévoit d’examiner le dossier de 237 candidats et candidates parmi les 35 666 enregistrés pour les élections locales du 2 septembre 2023 en Côte d’Ivoire, en raison d’actes de propagande électorale. Cette décision a été annoncée par l’institution présidée par Coulibaly Kuibiert dans un communiqué de presse.

Malgré les avertissements concernant les actes de propagande électorale, la CEI a rapporté dans un communiqué qu’elle tiendrait une session extraordinaire pour évaluer les cas de 237 candidats et candidats et prendre les mesures conformément à la loi.

La CEI insiste sur l’importance du respect strict des lois électorales. Elle souligne que toute violation de ces règles pourrait entraîner l’invalidation des candidatures ou même l’annulation des élections.

‘’La CEI prévoit d’examiner le dossier de 237 candidats et candidates parmi les 35 666 enregistrés pour les élections locales du 2 septembre 2023 en Côte d’Ivoire, en raison d’actes de propagande électorale.’’

La Commission porte également l’attention des médias et des animateurs des réseaux sociaux sur leur responsabilité de se conformer aux règles définies par les organes de régulation compétents, dans le mais de garantir l’intégrité du processus électoral.

Enfin, la CEI fait appel à la responsabilité citoyenne et à l’esprit républicain de tous les acteurs impliqués, dans l’espoir que ces élections se dérouleront dans un climat de transparence et d’équité.

Il est à noter que la campagne électorale débutera le 25 août à minuit et se terminera le 31 août à 23h59min. Le scrutin est prévu pour le 2 septembre prochain.

‘’L’inquiétude grandit parmi de nombreux candidats, qui s’interrogent sur les éléments de preuve susceptibles d’invalider leurs candidatures ou les élections à venir.’’

Dans le cadre des élections prévues pour le 2 septembre 2023, les conseillers et conseillères régionaux et municipaux seront élus simultanément dans les 31 régions et 201 communes de la Côte d’Ivoire. Après un processus de toilettage minutieux, la liste électorale a été révisée pour inclure 8 012 424 électeurs, comme annoncé par le président de la Commission électorale indépendante (CEI), Coulibaly Kuibiert.

L’inquiétude grandit parmi de nombreux candidats, qui s’interrogent sur les éléments de preuve susceptibles d’invalider leurs candidatures ou les élections à venir.

BIENVENUE R.K.

CATEGORIES
TAGS
Share This