Fabrice Sawegnon intègre la génération Tchagba Agban de Locodjro

Fabrice Sawegnon intègre la génération Tchagba Agban de Locodjro

Fabrice Sawegnon fait désormais partie de la génération Tchagba Agban de Locodjro (village atchan d’Abidjan). La cérémonie de son intégration a eu lieu, samedi 09 juin 2018, dans une ambiance de grande fête, à la place dudit village, dans la commune d’Attécoubé.

Sonorisation puissante, écrans géants retransmettant les images, des centaines d’affiches à l’effigie du patron de Voodoo, portant l’inscription ‘‘Fils du Plateau’’, danses, prestations d’artistes,… ont meublé l’évènement.

thumbnail IMG 1494

Et, à 12 heures, lorsque Fabrice Sawegnon rejoint l’artiste Molière sur scène, c’est l’hystérie totale. La foule débout reprend en chœur « oyolé, oyolé, oyolè,… », refrain d’une des chansons de l’artiste zouglou, c’est à juste titre que le candidat déclaré aux prochaines municipales, au Plateau, baptisé “Ahoua Laurent” peut esquisser des pas de danse.

Vêtu d’un pagne traditionnel kita et du haut de la tribune, Fabrice Sawegnon exprime sa fierté d’appartenir à une génération qu’il qualifie de forte et généreuse.

« Dans la vie, il n’y a pas un homme trop fort ni trop riche. Mais, il y’a des hommes de convictions. Bientôt, très bientôt j’aurai besoin de vous. Nous allons sceller un pacte de solidarité, un pacte de fraternité, un pacte d’amour. Si vous avez besoin de moi, à minuit, à 6 heures, appelez-moi. Je serai là pour vous. Chaque jour en temps de pluie, en temps de vent ou en temps de soleil. En retour, quand j’aurai besoin de vous je vous appellerai pour changer la face du Plateau et de Locodjro. Je vous appellerai pour qu’ensemble, on marche résolument vers un changement. Pour qu’ensemble on marche vers l’amour de l’autre. Je vous appellerai pour qu’ensemble on marche vers la mairie du Plateau qui est la rive droite de Locodjro. Quand on impactera la droite on impactera la rive gauche Locodjro », a-t-il déclaré.

Se félicitant pour le choix porté sur sa communauté, le chef du village de Locodjro, Emmanuel Agouassé N’Da, a traduit ses remerciements au patron de Voodoo. Pour lui, cette intégration est un signe de confiance et de solidarité.

Moïse Yao K.

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )