[Fresco/Finale d’un tournoi de football] Un gardien perd la vue pendant les tirs au but

[Fresco/Finale d’un tournoi de football] Un gardien perd la vue pendant les tirs au but

Abidjan, le 10-05-2022 (lepointsur.com) Un gardien perd la vue lors des tirs au but dans la sous-préfecture de GBAGBAM situé à une soixantaine de kilomètres de la ville de Fresco, samedi 07 Mai 2022.

L’excellent gardien KONÉ LOUHO Prudence de l’équipe de GOGBALÉDO surnommé “caoutchouc” et son équipe disputait la finale d’un tournoi de football parrainé par AMÉDÉ KOFFI KOUAKOU, ministre de l’équipement et de l’entretien routier contre celle de GOMÉNÉBÉRI.

A la fin du temps réglementaire entre ces deux équipes, le match a permis d’engager les tirs au but. Et c’est à cette épreuve que cet excellent gardien à cause de sa souplesse et ses magnifiques détentes est subitement devenu une passoire lorsque l’adversaire devait tirer.

Pour cause, chaque fois qu’il se mettait dans les buts, il ne voyait plus rien et restait là, immobile, figé comme un bâton car ne sachant même pas que le ballon avait été tiré.

Toutefois, ce qui attira l’attention des nombreux supporters qui ne comprenaient pas que le portier était progressivement en train de perdre la vue poussaient des cris de colère, tandis que celui-ci se frottait les yeux. Et le comble, après le dernier tir réussi de GOMÉNÉBÉRI, l’adversaire du jour, signe de victoire.

Et c’est en ce moment le gardien “Caoutchouc” s’est effondré en pleurs les mains sur les yeux se lamentant qu’il ne voyait plus rien et n’arriva pas à les ouvrir. Le corps médical présent sur les lieux a tenté de secourir le jeune gardien, en vain. Celui-ci a été sorti du terrain pour une prise en charge particulière.

Impuissant face à cette situation, l’honorable FRÉGBO BASILE, député de Sassandra et président du conseil régional du Gbôklê, n’avait qu’un seul recours, prendre le micro pour implorer la clémence des uns et des autres afin que le gardien de but recouvre la vue.

Somme toute, ce n’est que le dimanche aux environs de 23h que le gardien KONÉ LOUHO PRUDENCE a recommencé à voir.

Ce qui nous ramène à dire que la tradition quoi qu’elle en soit, enseigne la transmission continue d’un contenu culturel à travers l’histoire depuis un événement fondateur ou un passé immémorial ?

Médard KOFFI

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )