[Gaffes d’Emmanuel Macron en Afrique] Arrogance, mépris et répercussions politiques

[Gaffes d’Emmanuel Macron en Afrique] Arrogance, mépris et répercussions politiques

Dr Issa Sangaré Yeresso, analyses les gaffes choquantes d'Emmanuel Macron en Afrique, qui relève de l'arrogance et du mépris, et leurs répercussions politiques sur la scène internationale.

Abidjan, Côte d’Ivoire, le 19-3-2024 (crocinfos.net)—Emmanuel Macron a-t-il peté…??? Autour du Président français, une odeur nauséabonde de Satan se dégage…

Y-a-t-il une cellule africaine à l’Elysée ?

Si oui, soit elle est inexpérimentée, soit elle est incompétente ou alors « Jupiter » n’écoute personne, il n’en fait qu’à sa tête.

Les gaffes d’Emmanuel Macron en Afrique :

Entendons-nous bien ;  dans le désert de la basse-cour  des politiciens français, de loin j’ai préféré Emmanuel Macron par admiration et comme tout électeur par intérêt. Oui par intérêt  parce que à son premier mandat il a promis supprimer la taxe d’habitation, cet impôt injuste qui crevait mon budget. À chacun ses intérêts. Il a tenu promesse.

Mais cela ne m’empêche pas de dénoncer,  relever ses Gaffes en Afrique. Certaines d’elles frisent l’arrogance, le mépris, l’insolence, l’inculture, voire le racisme. Quand le jeune président français à Ouagadougou face aux étudiants burkinabé après l’avoir tapoté à plusieurs reprises comme s’ils avaient élevé ensemble les cochons, avec condescendance, humilie son collègue Roch Marc Christian Kaboré;  je me demande si le mari de Brigitte n’a pas pété… un plomb. Des étudiants qui ont fait la honte de l’élite universitaire du Burkina Faso ont osé poser le problème d’un climatiseur en panne depuis des lustres. Ces étudiants n’ont certainement pas encore réalisé que l’époque coloniale était révolue. Le Président Emmanuel Macron  s’est fait un plaisir de le leur rappeler. « Vous me parlez comme si j’étais toujours une puissance coloniale… Je ne veux pas  m’occuper de climatisations dans les universités du Burkina Faso. » et la gaffe et le mépris ont suivi « c’est le travail de Roch Marc Christian Kaboré… » À ce moment précis le locataire du palais de Kosyam a eu un besoin naturel il s’est levé pour aller là où le pape va tout seul. Et le jeune locataire de L’Élysée discourtois, au mépris de la politesse protocolaire, diplomatique  descend plus bas que les étudiants burkinabé « du coup il s’en va; reste là. Il est parti réparer la climatisation… » Après s’être soulagé,  Roch Marc Christian Kaboré gentleman bien éduqué à la racine africaine avec un sourire de sagesse et d’hospitalité du continent africain n’a pas laissé transmettre un quelconque signe de colère. En Afrique on sait ménager un étranger. On est poli, diplomate et sage.

Quand le président sénégalais Maky Sall reçoit  à sa demande l’opposante  Marine Lepen, Emmanuel Macron se donne la liberté de dire « j’aurais préféré que vous ne la receviez pas… » Mon Dieu ! Je rêve ; n’est-ce pas celle-là même deuxième l’élection présidentielle française qui est souventes fois officiellement reçue au Palais de L’Élysée ? De quel droit s’autorise-t-il?

Le même Emmanuel Macron a eu le culot de dire au président Felix-Antoine Tshisekedi de la République démocratique du Congo qui relevait l’hypocrisie des occidentaux face aux rebelles du M23 « Vous n’avez pas su défendre votre pays… ». Amnésie? Inculture ? Complexe de supériorité ? Tout y est.

Et si les anglais (Churchill) avaient dit au rebelle Colonel Charles de Gaulle  de la France occupée par l’Allemagne nazi vous n’avez pas pu défendre la France, sortez de Londres? Pourquoi Emmanuel Macron n’avait-il pas dit au président ukrainien « Vous n’avez pas pu défendre l’Ukraine, nous ne ferons rien pour vous »???

La réponse du président congolais fut à la hauteur du berger à la bergère.

’De Nicolas Sarkozy à Emmanuel Macron les gaffes, maladresses et manquements insultants et complexes de supériorité contre les africains nous font douter…’’

Pensez-vous honnêtement que ces présidents français oseraient un seul instant, adopter de telles attitudes et propos envers des dirigeants chinois, vietnamiens, russes, américains, iraniens, ukrainiens, égyptiens , irakiens, afghans ou polonais ???

Les gaffes et maladresses du jeune  président français sont légion en Afrique. Du temps du Général  Charles de Gaulle, François Mitterrand, Jacques Chirac au Palais de L’Élysée il y avait des cellules de conseillers cultivés, instruits aux us et coutumes des africains. Ils “formataient” les locataires de L’Élysée et de Matignon sur les sensibilités du continent noir.

De Nicolas Sarkozy à Emmanuel Macron les gaffes, maladresses et manquements insultants et complexes de supériorité contre les africains nous font douter…

Ce n’est pas un hasard si l’image et la crédibilité de la France du Général Charles de Gaulle, François Mitterrand, Jacques Chirac s’effritent, se dégradent, avec “désamour” sur le plan diplomatique, économique et militaire.

Les faits sont sacrés les commentaires sont libres.

DR.ISSA SANGARE YERESSO, Prix international de journalisme Université Aix Marseille 2.Chevalier de l’ordre de la Culture.

CATEGORIES
TAGS
Share This