[Grèves des gardes pénitentiaires] Voici les points d’accord à exécuter en octobre 2021

[Grèves des gardes pénitentiaires] Voici les points d’accord à exécuter en octobre 2021

La rencontre entre le collectif des syndicats du personnel pénitentiaire, accompagné de la centrale syndicale (UNATR-CI) et le cabinet du garde des sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l'Homme relatif au préavis de grève déposé le 9 août 2021, s’est soldée par des points d’accord

Abidjan, le 21-8-21 (crocinfos.net) La rencontre entre le collectif des syndicats du personnel pénitentiaire, accompagné de la centrale syndicale (UNATR-CI) et le cabinet du garde des sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l’Homme relatif au préavis de grève déposé le 9 août 2021, s’est soldée par des points d’accord.

Sur neuf points de revendications, les meneurs de grève ont obtenu gain de cause sur cinq points, suite aux négociations entreprises le 19 du mois d’août, un jour après le déclenchement de la grève.

  • les effets d’habillement (dotation complète en tenues) ;
  • les concours (prise d’une dérogation spéciale pour les agents atteints par la limite d’âge ‘‘43 ans’’) ;
  • la nomination du directeur de l’école du personnel pénitentiaire et des deux sous-directeurs ;
  • l’arrêté portant galonnage ;
  • l’affectation des promotions en attente (prise d’arrêtés), le collectif des syndicats du personnel pénitentiaire et le cabinet du garde des sceaux se sont accordés pour que l’exécution soit effective en octobre 2021.

Sur le point relatif la revalorisation des baux, les deux parties ont convenu de poursuivre les travaux en vue de trouver une solution favorable à cette préoccupation.

Quant au point relatif aux primes de contagion, ils se sont accordés sur le principe de trouver une dénomination à cette prime. Pour ce faire, la commission de réflexion du cabinet, le collectif des syndicats et la centrale syndicale UNATR-CI, travailleront à trouver tous les arguments liés aux conditions de travail militant pour le paiement de ladite prime.

Par ailleurs, s’agissant des autres points pour lesquels l’exécution ne débutera pas en octobre 2021, les discussions continueront dans le cadre du comité (cabinet, collectif et centrale UNATR-CI).

Il faut préciser que le mercredi 18 août, premier jour de la grève, 22 agents  pénitentiaires grévistes dont deux femmes ont été interpellés par la force publique.

Serges Mignon

 

CATEGORIES
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )