Hadj 2018: Le coût du pèlerinage maintenu à 2 millions FCFA

Hadj 2018: Le coût du pèlerinage maintenu à 2 millions FCFA

Le ministre ivoirien de l’Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité, a procédé ce dimanche, à Abidjan-Plateau, au lancement officiel des activités du Hadj 2018, en présence du Cheick Boikary Fofana.

Comme l’an dernier, le coût du pèlerinage à La Mecque, cette année, est fixé à 2 millions de FCFA pour chaque voyageur partant d’Abidjan.

« Malgré les difficultés budgétaires, le prix ne changera pas », a annoncé le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité à la communauté musulmane.

Le quota mis à la disposition de la Côte d’Ivoire par les autorités saoudiennes est de « 6800 places dont 5000 au compte de l’Etat et 1800 places aux organisations privées », a indiqué le Directeur Général des Cultes, Messamba Bamba, qui a invité les candidats à remplir les formalités dès ce lundi.

« Les consultations médicales se dérouleront du 5 mars au 4 mai 2018. Le règlement des frais d’inscription est prévu du 8 mars au 11 mai », a précisé Messamba Bamba. Toutefois, l’inscription « s’arrêtera de facto si le quota est atteint », a-t-il ajouté.

En ce qui concerne les frais annexes (Ziara, mouton, zam zam), ce sont 83 750 Frs qui devront être déboursés par les futurs pèlerins. Quant à ceux qui ont déjà effectué le Hadj, une somme additionnelle de 300 000 frs est prévue, selon les règles saoudiennes.

Le Hadj est le cinquième pilier de l’islam. Ce pèlerinage en terre sainte est un devoir pour chaque musulman ayant les moyens financiers et la santé physique nécessaires afin d’entreprendre le voyage jusqu’à La Mecque.

Moïse Yao K.

CATEGORIES
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )