La tension est retombée au Burkina Faso, page noire au football

La tension est retombée au Burkina Faso, page noire au football

À Barthelemy Zouzoua Inabo: La tension est retombée au Burkina Faso. Le coup d’Etat est consommé. Au Brésil, le retour d’un vieux cheval sur la scène politique. L’actuel chef de l’État en ballotage défavorable. Page noire au football, des morts dans un stade…

Abidjan, le 3-10-22 (crocinfos.net) Le pire a été évité au Burkina Faso. L’ex-chef de la junte au pouvoir a accepté de partir. Sous la pression des armes et de la rue. Lomé l’a accueilli. Escalade évitée. Les chefs religieux et coutumiers ont joué les facilitateurs. Ils ont pesé de tout leur poids moral pour préserver malgré les moments difficiles, un accord qui permet de préserver l’essentiel.

C’est à noter: chefs religieux et coutumiers au Burkina Faso sont de vrais garants moraux, qui inspirent confiance, suffisamment au-dessus de la mêlée, des positions partisanes pour rapprocher les points de vue et servir de courroie pour le règlement des crises dans le pays, en soutien aux institutions de la république.

La nouvelle junte a pris les rênes du pouvoir. Le vrai maçon, on le voit au pied du mur. Le plus important au Burkina Faso, ce n’est pas le tapis rouge et les lambris dorés. C’est la lutte contre le terrorisme et surtout le retour à la normale dans le pays. C’est à niveau que les nouvelles autorités sont attendues.

‘’Trois pouvoirs Kaki aux frontières, de quoi redoubler de vigilance. Surtout que ton Camarade avait reçu quelques semaines plus tôt, le lieutenant-colonel déchu et l’avait assuré de la disponibilité de la Côte d’Ivoire à accompagner le Burkina Faso à sortir de la crise…’’

La crise au Faso n’a laissé personne indiffèrent en Afrique, particulièrement, en Côte d’Ivoire mais aussi, en France. En Côte d’Ivoire, ton Camarade a suivi le déroulement de la crise de bout en bout. Il a même passé un coup de fil à l’ancien président du Faso, le mannequin en Faso Dan Fani,  selon mes informations. Ce qui touche au Burkina fait éternuer la Côte d’Ivoire.

7fae7e4ea2a5b95596417134719ccefe

Indonésie, au moins 174 morts après un mouvement de foule dans un stade. Ph.Dr.

Avec une junte hostile sur l’autre flanc nord, au Mali la Côte d’Ivoire n’apprécie pas évidemment un pouvoir kaki de l’autre côté du fleuve Comoé dont il ne maîtrise pas les intentions. Trois pouvoirs Kaki aux frontières, de quoi redoubler de vigilance. Surtout que ton Camarade avait reçu quelques semaines plus tôt, le lieutenant-colonel déchu et l’avait assuré de la disponibilité de la Côte d’Ivoire à accompagner le Burkina Faso à sortir de la crise…

La France s’est retrouvée malgré elle, au cœur du coup d’État au Faso. « La seule façon pour mobiliser facilement actuellement n’importe où en Afrique francophone, c’est d’accuser et d’insulter la France. », selon un analyste.

‘’Week-end noir en Indonésie avec le décès de 172 passionnés de football, dans un stade.’’

Les idéologues de la nouvelle junte l’ont fait. Conséquences désastreuses.

Un autre dossier chaud du week-end, le Brésil. Grosse bataille électorale. À l’issue du premier tour de la présidentielle au Brésil, dimanche, l’ancien président Lula a obtenu 48,4 %, soit 57 257 193 des voix et 43,2 %, soit 51 071 085 pour le chef de l’État sortant Jair Bolsonaro, après 97,3 % des bulletins dépouillés. Le Tribunal supérieur électoral a annoncé la tenue d’un second tour le 30 octobre.

Le monde du football est en deuil à un peu plus d’un mois de l’ouverture de la coupe du monde au Qatar. Week-end noir en Indonésie avec le décès de 172 passionnés de football, dans un stade. Énorme émotion. On ne va pas au football pour mourir.

La chronique de Fernand Dédeh

CATEGORIES
TAGS
Share This