Le ciel n’est tombé sur la tête de personne à Duékoué

Le ciel n’est tombé sur la tête de personne à Duékoué

Fin de séjour à Duekoué. Belle fête des mères à Bahé-B. Les femmes dynamiques ont transformé leur essai: réunir dans ce village, toutes les femmes du canton central de Duekoué et leur passer deux messages: Réconciliation et paix et autonomisation de la femme.

-‘’ Beaumelle, attention!’’, prévient un internaute

Abidjan, 6-05-21 (crocinfos.net) À Barthelemy Zouzoua Inabo: Fin de séjour à Duekoué. Belle fête des mères à Bahé-B. Les femmes dynamiques ont transformé leur essai: réunir dans ce village, toutes les femmes du canton central de Duekoué et leur passer deux messages: Réconciliation et paix et autonomisation de la femme. Cap sur Abidjan. Le football prend toute sa place. Top départ de la super division de football au stade Robert Champroux de Marcory. Avec l’Asec Mimosas. Sans l’Africa Sport d’Abidjan…

La fête fut belle

La fête fut belle

La surprise à Duekoué, un boubou traditionnel offert par les femmes dynamiques du village Bahé-B, à l’occasion de la fête des mères à votre chroniqueur

La surprise à Duekoué, un boubou traditionnel offert à votre chroniqueur par les femmes dynamiques du village Bahé-B, à l’occasion de la fête des mères.

Une heure avant la fête des mères à Bahé-B, la présidente des femmes dynamiques, craque littéralement. Elle est au bord de la crise de nerfs. En transe ou presque. « Pourquoi ils font ça? Nous sommes des femmes. Des filles de Duekoué. Oui, pourquoi ils nous mettent les bâtons dans les roues? Pourquoi ils sabotent notre activité? Est-ce que c’est normal ce qu’ils font? ».

Elle avait noté ma présence parmi les invités de la marraine de la cérémonie. Elle cherchait une oreille attentive. Je lui dis juste: « Madame, le Préfet de région a-t-il interdit votre cérémonie? La police occupe-t-elle la place du village? ». Elle écrase une larme. Elle secoue la tête et répond « non ». « Dans ce cas, vous n’avez absolument rien à craindre.». « Merci Monsieur. Je ne pleure plus. Je ne vais plus pleurer. ».

C’est que Duekoué abritait pour la même journée de ce samedi 5 juin 2021, deux cérémonies: célébration de la nomination d’un cadre de la ville au gouvernement et la fête des mères des femmes dynamiques. L’une n’empêchait pas l’autre. Mais les organisateurs de la première cérémonie, plutôt politique, ne souhaitaient pas de concurrence. D’où les pressions de toutes sortes.

‘’Duekoué abritait pour la même journée de ce samedi 5 juin 2021, deux cérémonies: célébration de la nomination d’un cadre de la ville au gouvernement et la fête des mères des femmes dynamiques’’

Sur le terrain de football du village de Bahé-B, justement, l’enthousiasme est débordant. Le sous-préfet de Duekoué est en place, la police sécurise la manifestation. Les femmes dynamiques sont rassurées. Les artistes de la région rivalisent de play-back. Les femmes dansent à se rompre les talons. Pari gagné pour la présidente des femmes dynamiques. Les mots forts qui reviennent dans toutes les interventions: réconciliation et paix, solidarité, autonomisation des femmes, scolarisation de la jeune fille. Puis dons aux mères de Duekoué…

La seule fois où référence est faite à la politique, c’est lors de la prise de parole du sous-préfet: « Le président Gbagbo va rentrer bientôt en Côte d’Ivoire. C’est une bonne chose pour la réconciliation nationale. Il ne faut pas céder à la provocation. Il ne faut pas non plus provoquer les autres. Au contraire, cela doit être une occasion pour renforcer la cohésion sociale ». L’autorité connaît sa région. Il pose les balises… Belle fête en somme. Ce que femme veut…

‘’Les mots forts qui reviennent dans toutes les interventions: réconciliation et paix, solidarité, autonomisation des femmes, scolarisation de la jeune fille’’.

Sport, football, début de la Super division à Abidjan. Les équipes sorties de la première phase vont se retrouver pour le titre de champion de Côte d’Ivoire: Asec Mimosas, AFAD, FC San-Pedro, SOA. Première journée ce dimanche 6 juin 2021 à 15 h 30, FC San Pedro-SOA. À 18 h, Asec-Mimosas- AFAD. Deux absents de taille dans ce tableau, le champion en titre, le Racing club d’Abidjan et l’Africa Sport d’Abidjan.

La super division arrive après le lancement du concept « Balle à terre » qui appelle tous les acteurs du football en Côte d’Ivoire au respect des valeurs incarnées par le Sport. On espère surtout voir les candidats déclarés et leurs staffs respectifs assis dans la tribune du stade Robert Champroux. Comme ils l’étaient le 1er juin 2021 à l’hôtel Radisson Blue… Joindre l’acte à la parole!

Encadré

Football: Le regard critique d’un internaute

Amad explose de joie après son somptieux coup franc

Amad explose de joie après son somptieux coup-franc

« Je voulais juste attirer ton attention sur la rencontre amicale qui a opposé nos éléphants aux étalons. Je lis certains médias et supporters dans les différents commentaires mais je constate que sa manque de pertinence dans les analyses. Tout est encore dans l’euphorie de la victoire et du somptueux coup franc de Amad.

On a gagné tout le monde est content, mais il y a pas mal de critiques constructives autour des éléphants qui doivent être soulevées.

-Beaumelle doit nous expliquer pourquoi vouloir continuer dans une configuration de 3 milieux récupérateurs ?

-Pourquoi s’obstiner à positionner Odilon Kossonou défenseur axial de métier en milieu récupérateur ?

‘’Beaumelle doit comprendre, qu’on ne peut pas aligner 3 milieux récupérateurs et espérer une grande animation offensive dans l’entrejeu, ce n’est pas possible’’.

Simple rappel Kossonou a joué toute la saison avec son club de Bruges champion de Belgique au poste de défenseur axial ou il est excellent.

Pendant ce temps tu laisses des milieux défensifs de métier sur le banc (Ismael Soro, Aka Serge, Serey Dié).

Odilon Kossonou très peu inspiré a du céder sa place à Jeremie Boga qui est un ailier gauche.

Beaumelle doit comprendre, qu’on ne peut pas aligner 3 milieux récupérateurs et espérer une grande animation offensive dans l’entrejeu, ce n’est pas possible.

Que ça soit Kessié, Sangare ou un autre milieu récupérateur, aucun d’eux n’a réellement le profil pour animer le jeu offensif et fournir des passes décisives.

Ce ne sont pas des créateurs, ils savent se projeter quelques fois vers l’avant et créer le danger mais ce ne sont pas des fins passeurs qui ont cette lecture de jeu d’un Yaya Touré qui avait cette lecture de jeu et qualité de passe.

À L’entame de la rencontre, il y avait un mal réel à animer l’entrejeu donc on était obligé de jouer dans les couloirs.

Je ne cesse de le répéter, il faut un véritable milieu offensif autour de deux milieux récupérateurs.

Amad Traoré ou son frère Ahmed Traoré Junior qui n’a pas joué, mais ont cette capacité-là.

Si on continue à jouer dans cette configuration de 3 milieux récupérateurs, ça va rendre nos attaquants moins performants, car ils toucheront très peu de ballon et se fatigueront très vite. Ils seront obligés de jouer plus bas pour avoir les ballons.»

La chronique de Fernand Dédeh

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )