Les Ivoiriens veulent quoi?

Les Ivoiriens veulent quoi?

À Barthelemy Zouzoua Inabo: Je suis parfois dépassé par les attitudes de mes frères ivoiriens. Par traumatisme? Par habitude? Par peur du lendemain? Par choix de vie? Ils se parlent sans s’écouter, sans s’entendre. Ils n’accordent aucun bénéfice du doute à leurs compatriotes. Ils n’ont que leurs propres certitudes fondées soit, sur leur orgueil, leur ego, soit sur des approximations. Ce pays va où? Les Ivoiriens veulent quoi?

Ce mardi 1 er juin 2021, la famille du football se retrouve dans un hôtel à Abidjan. L’idée des initiateurs de la rencontre est pourtant simple. Ils l’ont eux-mêmes affirmé d’entrée: Il fallait briser la glace de la méfiance, briser l’idée que les candidats ne se parlent pas et surtout sont en guerre. Leur donner l’occasion de passer le message à leurs partisans afin qu’ils arrêtent les invectives sur les réseaux sociaux. Les trois candidats connus ont adhéré à l’idée. Ils ont préparé la séance avec les initiateurs. Ils ont tous montré à la face du monde qu’ils sont certes candidats, ambition légitime, mais dans l’intérêt du football, du jeu, des joueurs. Ils ont appelé à l’apaisement, au désarmement des plumes et claviers en attendant là période électorale. Un candidat a même mis la pression sur le comité de normalisation: « il est de votre responsabilité d’organiser les élections dans les délais. ». Un autre a dit « on se donne rendez-vous en novembre ». Le comité de normalisation a justement indiqué le mois de novembre 2021 pour l’organisation de l’assemblée générale élective. Malheureusement, des personnes qui ne savent nager que dans les eaux troubles, sont malheureux que les Ivoiriens se parlent. Autrement, ils n’auront plus d’arguments pour exister. Adeptes des raccourcis, ils sont dans leurs jeux favoris.
Le comité de normalisation a rendu public pourtant son agenda: adoption des textes en assemblée générale au mois de septembre 2021. Assemblée générale élective en novembre. Aucun des trois candidats présents à la cérémonie « Balle à terre » ce mardi 1er juin 2021 à Port-Bouêt, n’a évoqué la possibilité d’alliance ou de fusion avec un autre, encore moins, le retrait de la course. La bataille fraternelle aura lieu. Mais dans la sérénité et le respect des valeurs portées par le Sport et par le football en particulier: fair-play, tolérance, responsabilité,
Ensemble, nous devons mettre la pression sur le comité de normalisation de la FIF pour le respect des délais: au plus tard le 1 er janvier 2022, un comité exécutif élu doit s’installer dans les bureaux de la maison de verre de Treichville. C’est cela le but de la course!

Au plan politique et social, je constate avec désolation que ce pays fonctionne comme « un margouillat ». Il détruit ce qu’il construit. Je vois depuis quelques semaines les sorties d’un président éternel des victimes des crises. Ayons tous une pensée pour les victimes de toutes les crises survenues dans ce pays. C’est douloureux et l’argent n’effacera jamais les peines de ces femmes, ces hommes, ces enfants qui ont tout perdu. Certains-es portent les stigmates à vie. Il faut surtout éviter d’instrumentaliser la douleur des victimes.
La réconciliation est une construction. Elle n’est jamais une maison achevée. Ton Camarade a fait beaucoup sur ce terrain. Loi d’amnistie, retour des exilés, certains ont réintégré leur emplois, indemnisation des victimes des crises, soins et suivi des blessés, solidarité avec les orphelins dont beaucoup ont été déclarés pupilles de la nation, construction des cases et maisons des chefs pour entretenir la cohésion sociale dans les régions… Evidemment, l’assistance de l’Etat doit se poursuivre pour soutenir toutes les personnes en détresse. Cela doit se faire cependant dans la droite ligne tracée par ton Camarade lui-même: la Côte d’Ivoire solidaire. La Côte d’Ivoire ne saurait être solidaire avec les uns, contre les autres!
Laisser prospérer les agissements de certaines personnes, c’est adouber celles-ci et donc montrer à la face du monde, la danse du tango sur le chemin de la réconciliation… Parle à ton Camarade. Quand les sorciers ont fini de danser, c’est lui que le monde regarde…

Encadré/Tae-Kwendo: Les Eléphants Taekwondo dans l’univers du Mont Tonkpi

Au vert depuis le mois de janvier 2021 à l’effet de préparer dans le plus grand sérieux, les Championnats d’Afrique et les Jeux Olympiques 2021, les Eléphants Taekwondo ins sont montés d’un cran. Du 16 au 27 mai derniers, les coaches ESSAPA Jérôme et Chérif Adam’S, et leurs poulains, sont allés à la conquête du Mont TONKPI. Pendant une dizaine de jours, ce stage de haut niveau a permis de renforcer les capacités athlétiques de GBANE Seydou, Ruth GBAGBI, Charlène TRAORE, KOBENAN Aaron, KASSI Anicet et tous les autres athlètes sélectionnés.

Pendant que le gros contingent pour Dakar et Tokyo se préparait sur le Mont TONKPI, Cheick CISSE Sallah, lui, peaufinait sa stratégie en Espagne. Sous la houlette de son coach espagnol, le champion olympique a multiplié les exercices techniques et d’endurance. Il a ensuite affronté des adversaires de renommée internationale au cours de tests matches. Il s’agit des Anglais Mahama CHO et Gabonais Anthony OBAME. Cheick CISSE rejoindra l’équipe à Dakar.
Pour rappel, les Championnats d’Afrique Seniors se dérouleront du 1er au 7 juin à Dakar et les JO du 23 juillet au 8 août 2021 à TOKYO.
L’encadrement technique a retenu 14 athlètes dont 6 dames et 8 hommes pour les Championnats d’Afrique Seniors. Ce sont :

DAMES

ZEZE Naomie (- 46 kg)

COULIBALY Bouma (- 49 Kg)

IBO Koumba (- 62 kg)

GBAGBI Ruth (- 67 kg)

BATHILY Astan ( -73 kg)

TRAORE Aminata Charlène (+ 73 kg)

 

HOMMES

DIALLO Ibrahima (- 54 kg)

DIAKITE Issa (- 58 kg)

SERI Christ Cédric (- 63 kg)

KOBENAN Aaron (- 68 kg)

KOFFI Akué Mermoz (- 74 kg)

KASSI Anicet (- 80 kg)

CISSE Cheick Sallah (- 87 kg)

GBANE Seydou (+ 87 kg)

Pour les JO, ils sont 4 athlètes en individuel :

DAMES

Ruth GBAGBI (- 67 kg)
TRAORE Aminata (+ 67 kg)

HOMMES

Cheick CISSE (- 80 kg)

GBANE Seydou (+ 80 kg)

Et pour les compétitions par équipes nationales mixtes, les athlètes suivants ont été retenus :

 

KOBENAN Aaron

KASSI Anicet

OUATTARA Yacouba

IBO Koumba

BATHILY Astan

DJAKO Cessy.

(Avec SERCOM FITKD)

La chronique

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )