Mairie de Yopougon : très nette amélioration des services (Simple observation Par Pascal Kouassi)

Mairie de Yopougon : très nette amélioration des services (Simple observation Par Pascal Kouassi)

Les services de la mairie de Yopougon se sont nettement améliorés, notamment l’état civil.

Vous voulez une copie de votre extrait de naissance ? Vous déposez un ancien extrait ou une photocopie et quelque 10 minutes après, on vous appelle, on vous remet la copie, vous vérifiez si les mentions portées sont exactes.

‘’Il n’est plus question, comme par le passé, de vous dire de repasser le lendemain à 14 heures pour les retraits.’’

Puis, vous allez acheter le timbre et la copie est envoyée à la signature. Vous venez vous asseoir sur les chaises mises à votre disposition. Au bout d’une trentaine de minutes, on vous rappelle pour vous remettre votre pièce.

Le service des légalisations se fait également avec célérité. Là, le service est scindé en deux : un groupe d’agents pour la légalisation des diplômes, un autre pour les pièces diverses.

Il n’est plus question, comme par le passé, de vous dire de repasser le lendemain à 14 heures pour les retraits.

‘’On aurait voulu que le bâtiment principal soit plus imposant avec R+ 2 ou 3, voire 4 pour refléter davantage l’image de la plus grande commune et permettre aussi au maire d’avoir une vue panoramique sur une partie de sa commune.’’

Enfin ! Les bâtiments de la plus grande commune de Côte d’Ivoire sont dignes de Yopougon. À gauche, un bâtiment R+1 abrite les bureaux des maires et de l’état civil. À droite, se dresse le bâtiment des réunions et des mariages composé de deux grandes salles. Alors, désormais, deux mariages peuvent se célébrer simultanément. Il n’y a donc plus de mariage au-delà de 15h, sauf à la demande des mariés.

On aurait voulu que le bâtiment principal soit plus imposant avec R+ 2 ou 3, voire 4 pour refléter davantage l’image de la plus grande commune et permettre aussi au maire d’avoir une vue panoramique sur une partie de sa commune.

Les bâtiments sont, bien sûr, aux couleurs de l’ex-RDR: orange et blanche. Lors de la fête nationale, il suffit d’entourer le bas des piliers de tissu vert et l’on a les couleurs du drapeau. Il est à noter enfin que toute la cour est recouverte de bitume (c’est en fait le contraire qui serait l’information).

Merci Monsieur le Maire.

 

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )