[Médias] Reporters sans frontières signe une convention avec le Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire

[Médias] Reporters sans frontières signe une convention avec le Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire

Abidjan le 22-03-2022 (crocinfos.net)  L’Organisation non gouvernementale indépendante Reporters sans frontières (RSF) a signé une convention avec le Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI), la faîtière de la presse numérique ivoirienne, rapporte un communiqué dont lepointsur.com a reçu copie.

Selon ladite note, cette convention s’inscrit dans le cadre du projet de réseaux régionaux de contributeurs pour inclure les pays d’Afrique de l’Ouest dans les activités du Forum sur l’information et la démocratie.

A en croire, les termes de la convention, RSF apporte une subvention de 3,26 millions de Fcfa au REPPRELCI. Le présent soutien vise à permettre à RSF d’identifier et mobiliser des experts en Côte d’Ivoire afin qu’ils participent aux deux prochains groupes de travail du Forum : le régime de responsabilité des réseaux sociaux et de leurs utilisateurs d’une part et d’autre part, le pluralisme des informations dans les algorithmes de curation et d’indexation.

Toutefois, lancée par Reporters sans frontière en 2018, l’Initiative internationale sur l’information et la démocratie vise à apporter des réponses structurelles au chaos informationnel. Elle est soutenue par une coalition de 45 États démocratiques à travers le Partenariat international sur l’information et la démocratie qui définit les principes de l’espace mondial de l’information et de la communication, et appelle les plateformes structurantes à les mettre en œuvre.

Fondé par RSF et 10 organisations de la société civile en 2019, le Forum sur l’information et la démocratie vise à développer ces principes. Le Forum, à travers des groupes de travaux internationaux, fournit aux États, plateformes et autres parties prenantes des recommandations concrètes favorisant la régulation et l’autorégulation de l’espace informationnel.

Dans ce contexte, le Forum sur l’information et la démocratie a déjà publié un ensemble de 250 recommandations sur les infodémies (publié en novembre 2020) ainsi que 100 recommandations sur la soutenabilité du journalisme (publié en juin 2021).

Afin de renforcer l’implication des experts des pays dans le développement de ses recommandations, le Forum a lancé un projet de réseaux régionaux de contributeurs pour inclure quatre pays d’Afrique de l’Ouest : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Sénégal.

Le Réseau des Professionnels de la Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI) est la première organisation professionnelle des médias en ligne en Côte d’Ivoire. Créé en 2006, il regroupe les acteurs de la presse numérique en Côte d’Ivoire.

La faîtière s’est donnée pour mission d’organiser, structurer et de promouvoir l’écosystème de la presse numérique en Côte d’Ivoire. Elle s’est assignée pour mission de défendre la liberté d’information et de presse à travers son organe technique d’autorégulation qu’est l’Observatoire des médias numériques de Côte d’Ivoire (OMENCI).

Par ailleurs, avec ses 16 ans d’existence, le REPPRELCI, bénéficie non seulement d’un bon ancrage dans l’univers des médias en Côte d’Ivoire, mais constitue également un interlocuteur crédible et audible auprès des pouvoirs publics et de la société civile.

Pour rappel, Reporters sans frontières (RSF) est une ONG indépendante dotée du statut consultatif auprès des Nations unies, de l’UNESCO, du Conseil de l’Europe et de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF). Ainsi, elle a adopté une approche basée sur les droits en défendant la liberté de la presse comme une condition préalable aux autres droits sociaux et politiques, comme une liberté qui vérifie l’existence de toutes les autres.

Médard KOFFI

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus (0 )