[Miss Monde 22] Bravo Olivia

[Miss Monde 22] Bravo Olivia

Bravo Olivia! Bravo pour l’image que tu as donnée de la Côte d’Ivoire. Belle, gracieuse, intelligente. Porteuse d’espoir de millions de jeunes et de mères, tu as fait battre les cœurs des Ivoiriennes et des Ivoiriens.

Abidjan, le 17-3-2022 (crocinfos.net) À Barthelemy Zouzoua Inabo: L’Ivoirienne Olivia Yacé est deuxième dauphine de Miss monde 2022. La jeune compatriote a montré au monde entier, toute l’énergie, la créativité, l’intelligence de la jeunesse ivoirienne. Elle méritait plus. Elle a fait de son mieux.
En Sport, football, tout est bien qui finit bien. Après la colère, le réalisme. Les présidents de clubs ont fait preuve de responsabilité et de hauteur de vue. Nous allons avancer avec un détecteur de pièges. Quand la Grande Femme parle, on relit calmement, le discours…

Bravo Olivia! Bravo pour l’image que tu as donnée de la Côte d’Ivoire. Belle, gracieuse, intelligente. Porteuse d’espoir de millions de jeunes et de mères, tu as fait battre les cœurs des Ivoiriennes et des Ivoiriens. Comme toi, ils y ont cru, ils ont veillé. Ils t’ont soutenue jusqu’au bout.
Sur le podium, deuxième dauphine de la Miss monde, le drapeau ivoirien a flotté dans le ciel de Costa Rica. Pour la jeunesse, pour la Côte d’Ivoire, tu es une influenceuse de beauté et d’intelligence. Tu fais rêver ta génération, tu rassures les parents, tu projettes une image positive du pays…

Toujours la quête du positionnement de la Côte d’Ivoire sur la carte du monde. Un mot du séjour du Blanc de la Mé a Washington. aux USA. Il le dit lui-même, il présente face à ses différents interlocuteurs, « le projet Côte d’Ivoire 2030 ». « Nous avons partagé les succès de la Côte d’Ivoire comme notre ambition de bâtir avec notre secteur privé une nation plus prospère et solidaire ». Après les USA, Paris sur le chemin de JPA.
En Côte d’Ivoire, on attend les retombées du séjour du Blanc de la Mé. Dans l’assiette et la maison du consommateur.
Je note que le ministre du Commerce se déplace ce jeudi 17 mars 2022, une visite de terrain en Zone industrielle. Visite aux industriels du fer à béton. Avec les effondrements des immeubles et le coût de la vie, s’assurer que chacun fait sa part avec responsabilité…

Responsabilité! C’est le mot qu’il convient d’employer pour saluer les acteurs du football ivoirien. Ils ont fait preuve de dépassement pour aller à l’essentiel. Le comité de normalisation a communiqué les nouvelles dates de l’assemblée générale élective: le 23 avril 2022. Auparavant, ils vont prendre en compte les préoccupations de la CAF et de la FIFA, notamment, la révision de l’article 47, relatif aux parrainages. Proposition sur la table, cinq parrainages non catégorisés.
Candidats, approchez de nouveau! Les urnes vont parler et départager les prétendants. Le football doit sortir de la crise. Elle n’a que trop duré.

En politique, La Grande Femme ne parle pas beaucoup. Mais ses sorties ne sauraient passer comme lettres à la poste. Si elle salue la tenue du dialogue politique, elle n’en relève pas moins les insuffisances. « L’inventaire des recommandations montre aisément que ce rassemblement a été convoqué pour régler presqu’exclusivement des problèmes politiques, occultant les nombreuses questions sociales qui mettent à mal la cohésion nationale. ». Autre regret de la Grande Femme, « De plus, nous notons que la question relative au retour de M. Charles Blé GOUDÉ aurait été transférée pour décision, à un « Groupe de haut niveau ». Quant au cas de M. Guillaume SORO, il n’aurait pas du tout été évoqué. ».

Disons les choses comme elles sont: la Côte d’Ivoire à besoin du dialogue comme le corps humain a besoin d’oxygène. La sincérité doit guider pouvoir, opposition et société civile. La Côte d’Ivoire a besoin d’avancer, de raconter son histoire, pas obligée de la revivre. Et puis, en regardant l’environnement sous-regional, les Ivoiriens ne doivent en aucun cas, faire l’économie du dialogue….

Quand ton Camarade reçoit MAT, c’est une preuve que les Ivoiriens savent se retrouver. Même après une douloureuse séparation. Passe-lui le message: ouvrons nos bras et nos cœurs. Agissons, en pensant à demain… En regardant la génération Olivia!

La chronique de Fernand Dédeh

CATEGORIES
TAGS
Share This

COMMENTS

Wordpress (0)
Disqus ( )