[Municipales 23 à Tiassalé] Assalé Tiémoko révèle des enregistrements compromettants du préfet de Tiassalé

[Municipales 23 à Tiassalé] Assalé Tiémoko révèle des enregistrements compromettants du préfet de Tiassalé

Assalé Tiémoko, le député-maire de Tiassalé, révèle des enregistrements du préfet de Tiassalé, lors d’une conférence de presse à Abidjan, qui pourraient mettre à mal les élections municipales du 2 septembre 2023, à venir dans sa commune.

Abidjan, le 12 (crocinfos.net) Le député-maire de Tiassalé, Assalé Tiémoko, a prononcé une conférence de presse le vendredi 11 août 2023, à Abidjan au cours de laquelle il a évoqué la situation politique prévalant dans la ville. Cette situation pourrait avoir des conséquences explosives lors des élections municipales de septembre 2023. L’événement a été marqué par la révélation d’enregistrements compromettants de Vakaba Koné, le préfet de Tiassalé, qui aurait été authentifiés par le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité.

Deux poids deux mesures

Le 5 mai 2023, Assalé Tiémoko a transmis une lettre au ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, dans laquelle il a demandé le renvoi du préfet de Tiassalé de ses fonctions. Il a accusé le préfet de négliger ses obligations professionnelles, en mentionnant des actes plus graves que ceux qui ont conduit au licenciement de la sous-préfète de Mahapleu, Mme Suzanne Béhé. Cette dernière avait été relevée de ses fonctions pour avoir présument soutenu un candidat aux élections régionales dans la région du Tonkpi (dans l’ouest de la Côte d’Ivoire).

À lire sur le même sujet 👉 : https://crocinfos.net/feu-aux-municipales-de-tiassale-tensions-et-derives-mettent-en-peril-lelection/

Le député-maire a expliqué que les faits révélés étaient la preuve de la complicité du préfet dans un complot visant à saper sa position en tant qu’élu de la nation. Les courriers déposés auraient conduit à une série de réunions de médiation entre Assalé Tiémoko et une délégation du ministère de l’Intérieur. Ces tentatives de réconciliation ont échoué, le député-maire affirmant que la mission de médiation avait pour but de le discréditer et de le destituer de sa position de maire.

La communauté nationale et internationale prises à témoin

Le député-maire a réitéré son bilan positif en tant que maire, rendu son engagement envers la communauté de Tiassalé et ses réalisations pour le développement de la ville et de ses villages environnants. Il a également fait référence au Prix national d’excellence qu’il a reçu du président de la République, Alassane Ouattara, attestant de sa contribution au développement de sa commune.

Assalé Tiémoko a affirmé avoir organisé cette conférence pour prendre à témoin la communauté nationale et internationale, ainsi que les organisations de la société civile et des droits de l’homme, sur les manœuvres en cours pour déstabiliser les élections municipales.

Assalé Tiémoko, député-maire de Tiassalé, a mis en lumière des compromettants enregistrements du préfet de la ville, soulevant des inquiétudes quant aux élections municipales à venir. Le député-maire a exposé les tentatives obscures d’un autre âge à son rencontre et a affirmé son engagement envers le développement de sa communauté. Nous vous proposons en exclusivité à découvrir les enregistrements audio authentifiés qui pourraient mettre en lumière sur la situation politique à Tiassalé.

KPAN CHARLES

Les enregistrements compromettants de Vakaba Koné, Préfet de Tiassalé (ci-dessous)

CATEGORIES
TAGS
Share This