[Municipales à Fakobly/Déjà des actes de fraudes ?] Très remonté, André Gboe (Candidat) va porter plainte à la CEI

[Municipales à Fakobly/Déjà des actes de fraudes ?] Très remonté, André Gboe (Candidat) va porter plainte à la CEI

André Gboe, président de la Nouvelle vision de la République de Côte d’Ivoire (NVRCI) par ailleurs, candidat de son parti aux élections municipales de Fakobly, s’insurge avec véhémence contre certaines pratiques qui ont cours actuellement dans cette localité de l’ouest de la Côte d’Ivoire, située dans la région du Guémon.

En effet, effectuant des tournées à Fakobly et dans les villes et villages environnants, il lui a été donné selon ses dires, de constater sur les lieux, qu’il y a d’éventuels candidats qui récupéraient les cartes d’électeurs de personnes qui seront aux urnes pour les municipales de 2023.

Selon le premier responsable de la NVRCI, jeune formation politique portée sur les fonts baptismaux en début de l’année 2022, ces faits ont été constatés dans plusieurs sous-préfectures du département de Facobly. Il s’agit de Facobly chef-lieu, la Sous-Préfecture de Tieny-Seably, la Sous-Préfecture de Guezon et la Sous-Préfecture de Koua.

A l’en croire, « c’est une mauvaise pratique qui n’honore pas la région, et qui n’a de fondement que la corruption. Ceux qui s’adonnent à ces pratiques sont d’éventuels candidats aux élections municipales », a-t-il dénoncé.

« L’un d’eux que j’ai interpellé, m’a dit qu’il ne prenait pas les cartes d’électeurs, mais les noms et numéros de ces personnes. Pour moi, c’est la même chose comme prendre leurs cartes », a-t-il décrié.

« Je compte saisir la Commission électorale indépendante (CEI) pour exposer cette situation qui pourrait susciter des conflits, si les structures et autorités compétentes n’y prêtent attention dès maintenant, pour prévenir toutes situations regrettables », a-t-il soutenu.

Et d’ajouter : « Cela ne me plait pas du tout. Je vais porter plainte pour qu’ils répondent de leurs actes devant la CEI. Je pouvais attendre au dernier moment pour intervenir, mais j’ai préféré les entendre avant de prendre la décision », a conclu l’architecte.

Y.K

 

CATEGORIES
TAGS
Share This